Resto Mozza

Un déménagement réussi

André-Constantin Passiour
Commentaires

Après près d’une vingtaine d’années dans un tout petit local au 1208, rue Sainte-Catherine Est, le Mozza a rouvert récemment dans l’es-pace aéré du défunt Casa Luca. Un changement très apprécié par la clientèle. La vitrine procure luminosité et impression de grandeur alors qu’on entre dans un resto résolument urbain avec un mur de briques et des tables aménagées sobrement, mais avec goût. Les propriétaires, Jean-Philippe St-Louis et Kenton Kravitz, veulent ainsi insuffler un vent de fraîcheur à ce commerce qu’ils dirigent depuis plus de sept ans, et ce, sans compromis sur la qualité de la nourriture ni sur le service.

Plafond haut, comptoir bar installé près de la porte, banquette qui fait presque toute la longueur du resto, une banquette réalisée par l’artisan Silvin Ross (Pouf Pouf et Cie, 1675, rue Amherst) de même que les tables et le bar, c’est ce qu’on remarque au premier coup d’œil en entrant chez Mozza. De 400 pieds carrés, on passe ainsi au triple ! «Nous devions refuser des gens à chaque fin de semaine parce qu’il n’y avait pas assez de place. Ce local-ci était disponible depuis peu, donc nous avons sauté sur l’occasion», de dire M. St-Louis. «D’ailleurs, on peut recevoir des groupes maintenant, ce qu’on ne pouvait pas faire auparavant», d’ajouter M. Kravitz.

Bien entendu, on a étendu la cuisine dans laquelle le chef peut évoluer plus librement. «Le chef est très content maintenant», de dire Kenton Kravitz avec humour ! Il faut bien avouer qu’on accomplissait des miracles avec l’ancien local, une bijouterie, puisque la cuisine était située dans ce qui était le coffre-fort ! À présent, on a même trouvé assez d’espace pour une deuxième salle pouvant recevoir une dizaine de personnes.

«Nous voulions créer un endroit trendy tout en gardant l’âme d’un petit resto chaleureux et confortable où les gens se sentent bien et mangent bien, de continuer M. Kravitz. D’où la grande banquette ou encore le bar pour les personnes seules, mais qui leur permet de s’asseoir et de jaser avec les serveurs.» La clientèle du Mozza est d’ailleurs très variée et va de l’étudiant à la personne à la retraite, des gens du Village aussi bien que de l’extérieur.

Côté bouffe, on a droit à la même qualité, la même saveur de cuisine italienne revisitée. Le chef, Jason Kravitz, le neveu de Kenton, aime à combiner les saveurs et proposer des plats de pâtes au Porto et fromage de chèvre ou encore des linguinis pomme verte et Brie! «On essaie de créer des choses originales, de nouveaux agencements», de souligner M. Kravitz. Cependant, on n’oublie pas pour autant de «miser sur un service humain et chaleureux, car c’est ce qu’on vise avec notre resto que nous aimons beaucoup», de dire M. St-Louis. Tranquillement, des surprises viendront s’ajouter, paraît-il. Une terrasse viendra compléter le restaurant durant les 111 jours de la piétonisation cet été. Mais il faut absolument visiter les toilettes… on n’en dit pas plus!


Restaurant Mozza, 1326, rue Ste-Catherine Est, Mtl.
T. 514-524-0295.


 

  Envoyer cet article

Resto Mozza

Un déménagement réussi

Plafond haut, comptoir bar installé près de la porte, banquette qui fait presque toute la longueur d (...)

Publié le 22 février 2010

par André-Constantin Passiour