Mario Léonard

Mario Léonard : 20 ans à spinner

André-Constantin Passiour
Commentaires

Ce n’est pas d’hier que Mario Léonard est DJ. On le trouvera au Tools pour les Samedis Stars ainsi qu’au Sky Pub. Pour ceux, parmi les rares jeunes qui ont entendu parler des célèbres soirées Woolco de La Track, soulignons que Mario Léonard en a été le DJ légendaire pendant plus de 500 mercredis… Aujourd’hui, en plus des soirées au Tools, il travaille plutôt en studio, chose pour laquelle, malheureusement, il est moins connu.

Mais Mario Léonard a commencé très tôt sa carrière. «Dès l’âge de 5 ans, je faisais déjà jouer des 45 tours pour faire danser mes sœurs, et un bon jour, 22 ans plus tard, après avoir été chanteur avec un band rock, je suis allé chez un disquaire où travaillait le DJ Robert Ouimet, c’est lui qui m’a donné la piqûre. Ce qui m’a bien aidé pour faire ce métier, ce sont mes bases en percussions apprises dans un corps de clairons, à Montréal. Mon 1er club fut le Fuzzy à Laval. J’ai eu bien du plaisir dans cette boîte, il y avait aussi de bons spectacles à l’époque, avec Laurence Jalbert, Marie Carmen, etc.»

Par la suite, Mario Léonard élira domicile à La Track et ses soirées endiablées. «Plusieurs amis et clients me parlent encore de mes années à La Track, surtout des mercredis Woolco et des dimanches disco qui ont marché pendant 10 ans. Ce qui me manque, aujourd’hui, c’est de ne plus ressentir la même énergie que cette crowd-là avait dans les années 90 avec les mains en l’air dans certaines chansons.»

Après La Track, plusieurs ont pensé que Mario Léonard était complètement disparu. Mais non, il s’est plutôt mis au travail en studio. Il a déjà à son compte deux remixes sortis en Angleterre et en Suède, soit Fighting Fire With Fire (Carol Jiani) et Roulette (The Flirtations). Il y a aussi le remix Are You Man Enough, pour Dance Street Records (avec Carol Jiani et Evelyn Thomas). Léonard a eu d’autres collaborations aux États-Unis, dont une pour les célébrations de la fierté de Palm Springs, en 2008. «Mon remix de I Am What I Am, de la comédie musicale La Cage aux folles devrait sortir en 2010 et on peut entendre sur mon site officiel et Myspace des extraits de plusieurs remixes que j’ai produits jusqu'à présent», note-t-il. Non, Mario Léonard ne chôme pas...

 

  Envoyer cet article

Mario Léonard

Mario Léonard : 20 ans à spinner

Mais Mario Léonard a commencé très tôt sa carrière. «Dès l’âge de 5 ans, je faisais déjà jouer des 4 (...)

Publié le 15 décembre 2009

par André-Constantin Passiour