Le loup dans la Berge... rac!

Francis Lagacé
Commentaires
On ne dit pas La Bergerac, mais Le Bergerac. Toutefois, je n’aurais pas pu faire mon calembour de départ autrement. Alors, vous me passerez ce transgenrisme grammatical. C’est un peu court, jeune homme
La région de Bergerac est surtout connue pour son célèbre Cyrano. Elle l’est moins de l’amateur de vin lambda. Situé au nord-est de la région bordelaise qui, elle-même, est dans l’ouest de la France, le Bergerac est considéré comme une appellation du Sud-Ouest. C’est dans cette section que vous le trouverez dans les magasins de la SAQ. Le vignoble est traversé par la Dordogne et comprend 12 800 hectares de production. On y produit comme ailleurs des vins rouges, rosés et blancs.

Les cépages du rouge sont semblables à ceux du bordelais : merlot, cabernet franc, cabernet-sauvignon, mais on y ajoute de plus en plus souvent le malbec, qu’on appelle aussi côt. Pour les blancs, on retrouve le sémillon, le sauvignon et la muscadelle. Toujours comme dans le bordelais, les vins de Bergerac sont des vins d’assemblage, car on y trouve au moins deux cépages. Ce ne sont donc pas des vins de cépage comme on en retrouve dans d’autres régions.

Goûtons donc!
Deux producteurs de la région étaient présents à Montréal, début octobre, pour nous présenter le fruit de leur terroir. Je rappelle que je note très sévèrement en dégustation. Je rappelle aussi que, ces vins étant bouchés au liège, le risque de bouchonnage existe.

La Tuffière Merlot/Malbec 2005 maison De Conti porte un habit grenat. Le nez est de fruits et de confiture. La langue présente de bons tanins, un fruit séducteur. Bon rapport qualité-prix. (No 10846000; 13,85 $) B

Le Château Tour des Gendres Cuvée des Conti 2008 est un blanc où le sémillon domine. De teinte jaune vert, il a un parfum agréable. La bouche est très minérale avec une belle acidité et un léger gras. (No 00858324; 16,85 $) B-

Le Château Tour des Gendres Gloire de mon père 2006 se vêt d’une robe grenat. Il sent un peu la mine de crayon et le poivron. Souple en bouche, il a des notes de vanille qui enveloppent les fruits rouges. (No 10268887; 23,95 $) B+

Pour celles et ceux que ça intéresse, la maison Conti/Tour des gendres se mettra à l’agriculture bio-logique. Le Château Masburel Montravel 2006 a un costume jaune cire d’abeille. Il a des effluves de raisins de Corinthe. Très costaud sur la langue, il a beaucoup de fruit. C’est le millésime 2005 qui est disponible actuellement en succursale. (No 10675837) B+ Le 2005 se vend 24,65 $.

Le Château Calabre Montravel 2008 est d’apparence un peu verdâtre. Il a un bon nez d’agrume et de pamplemousse. Quand on le goûte, on trouve la typicité du sauvignon, très agrume, très pamplemousse, tout en gardant une forme de légèreté et une bonne minéralité. (No 10258638; 14,45 $) B

Finalement, le Monsieur Cyrano 2008 a aussi l’œil un peu verdâtre, mais il sent bon la pomme verte et la fraîcheur. Vous tâterez de cette même pomme verte sur vos papilles avec une touche de minéralité. (No 463448; 12 $) B

Le chouchou
Mon chouchou de ce mois-ci est disponible dans les magasins LCBO en Ontario. Profitez-en, habitants des frontières! Le Feral Fox Pinot Noir 2006 de la maison d’Arenberg vient d’Adelaïde Hills dans l’Australie du Sud. Tout ce qui vient de la maison d’Arenberg mérite attention. Mais, revenons à notre renard sauvage. De belle couleur rubis, il sent la fraise mûre. Il a une saveur qui combine fraise et minéralité d’une façon succulente. C’est un plaisir que l’on tourne et retourne en bouche.
(No 652891; 28,95 $) A-

Chicane sur la santé
Un jour, tel aliment est excellent pour la santé; le lendemain, il est cancérigène. Il y a encore eu une polémique sur le sujet en France l’été dernier. C’est que des études ont révélé que la consommation d’alcool augmentait les risques de cancer. Le problème, c’est qu’on ne distingue pas entre consommation d’alcool et consommation de vin. Le vin n’est pas un alcool; il contient des antioxydants. Et il peut être bon pour la santé, pris en quantité modérée; c’est ça aussi qu’on oublie de rappeler. Et le Haut-Conseil de la santé publique français réitère que la consommation modérée a probablement un effet protecteur contre les maladies cardio-vasculaires. Ce n’est pas pour rien qu’on dit : «À votre santé!»

Commentaires, questions, suggestions : écrivez à [email protected]