Du 25 au 30 novembre 2009

White Party Week à Miami

Commentaires

Le quartier de South Beach est un lieu de villégiature très prisé des gais recherchant le soleil et les occasions pour s’éclater lors de longs week-ends. D’ailleurs, deux des plus important partys du circuit y sont organisés: le Winter party, en février; et le White Party, fin novembre ou début décembre, qui célèbre, cette année, son 25e anniversaire.

Tenu à South Beach depuis 1984, le White Party est la source principale de revenus de CARE Ressource, l’organisme de prévention et de soutien des personnes vivant avec le VIH/ sida de la grande région de Miami. J’ai eu le privilège d’être invité à trois reprises au White Party : une première fois il y a 14 ans, une seconde fois il y a 10 ans et la dernière fois il y a 6 ans. Et chaque fois, l’émerveillement fut au rendez-vous. Il faut dire que l’endroit est réellement enchanteur: la Villa Vescaya, qui abrite un musée privé, est entouré de terrasses en marbre décorées de sculptures. Ces terrasses donnent, d’un coté, sur la mer et, des autres, sur de superbes jardins... Chaque année, des personnalités, parfois même de grandes vedettes, se mêlent à la foule. Madonna y a longtemps été une habituée avec Gianni Versace (dans les années 80 et 90) et on y a vu Cindy Crawford, Eartha Kitt, Yoko Ono et Jennifer Lopez... Au fil des ans, du simple garden party (trié sur le volet, tout de même) qu’il était, le White Party est devenu, comme le Black & Blue à Montréal, un véritable festival qui se déroule sur six jours. Cette année, le coup d’envoi sera donné le mercredi 25 novembre, par Dolce, une fête donnée au Creme Lounge sur Lincoln Road. Le lendemain, les clubbers auront le choix entre le White Journey (avec Dj Pride et Dj Oscar Velasquez) du Score bar ou le White Hot Leather Ball (avec Dj Randy Nettis) au Seam Monster Nightclub (sur la 23e). Le vendredi 27 novembre, les femmes seront invitées à la 10e édition du Cirque Blanc, l’événement lesbien majeur du White Party Week-end, au Nikki Beach Club (avec Dj Meesh et DJ Stacy), un lieu assez exclusif, alors que les gars choisiront certainement le White Dreams (où Chus et Ceballos ainsi que Kidd Maddony se succéderont), qui est devenu le plus important party du week-end, le White Party comme tel ne pouvant accueillir qu’un nombre limité de participants.


Le samedi sera de loin la journée la plus occupée. Outre le White Party, où Tony Moran sera aux commandes de la musique, et qui débutera à 18h30 pour se terminer à 23h30, on pourra assister au Heatwave Party, dès 11h du matin (avec Joe Gauthreaux) et poursuivre en fin de soirée, dès 22h, au White Starz (et jusqu’à 8 heures le lendemain) au Parkwest Nighclub à Miami, avec les DJs Alysion Calagna, Paulo, Roxx et Sayho. Le traditionnel beach party, judicieusement nommé le Muscle Beach Party, se tiendra, quant à lui, sous une immense tente et devrait acccueillir quelques milliers de participants.

Évidemment, une série de partys sur le bord des piscines des luxueux hôtels, de nombreux cocktails VIP et une ribambelle de partys dans les établissements de la ville se feront compétitionen parallèle.

Pour plus d’infos : www.whiteparty.org

 

  Envoyer cet article

Du 25 au 30 novembre 2009

White Party Week à Miami

Tenu à South Beach depuis 1984, le White Party est la source principale de revenus de CARE Ressource (...)

Publié le 21 octobre 2009

par

   
Voir les archives

Anciens commentaires

  • recherche un ami pour partir en décembre Publié le 29/10/2009