Adam Lambert fait son coming out

Hector Cartier
Commentaires
Tout le monde était au courant, mais maintenant c’est officiel, Adam Lambert, le finaliste d’American Idol (l’équivalent américain de Star Académie), est gai. Dès qu'il a fait ses premiers pas dans la populaire émission de découverte de talents vocaux, Adam Lambert a fait l'objet de nombreuses rumeurs concernant sa sexualité. Des photos du finaliste et favori de la saison, ont vite fait surface, et elles le montraient en train d'embrasser un garçon. Les médias américains se demandaient même si son homosexua-lité présumée ne lui avait pas couté la victoire. Mais bien qu'il ait toujours affirmé dans les interviews que tout le monde savait déjà tout sur lui, et malgré des sous-entendus souvent très drôles, Adam Lambert n'avait jamais jugé opportun de faire sa sortie du placard durant la diffusion de l’émission. En fait, il attendait qu'un grand magazine lui offre sa couverture, comme il le révèle dans le nouveau numéro de Rolling Stone. «Je ne voulais pas faire comme Clay Aiken (ndlr : le finaliste de la saison 2) et ces conneries de magazine à potains», explique-t-il. Mais Adam reconnaît que son coming out ne devrait pas surprendre grand monde. «Je ne pense pas que cela soit une surprise pour qui que ce soit d'entendre que je suis gai. Je suis fier de ma sexualité, elle n'est qu'une autre partie de moi». Quant à ses photos en drag queen, Adam ne regrette rien, au contraire. «Je ne me suis habillé en drag queen que trois ou quatre fois... et bien sûr que j'ai pris des photos, parce que j'avais un look fabuleux! En revanche, je ne porte pas de faux seins ou quoi que ce soit... ce n'est pas moi. Mais embrasser mon copain? Ca oui, j'assume!» Adam va même jusqu'à avouer qu'il avait flashé sur Kris Allen, avec qui il a partagé sa chambre pendant l'aventure, et qui a finalement remporté le titre d'American Idol cette saison. «Je me suis dit Parfait, ils m'ont mis avec le plus beau gars... ça va me distraire! Il est le seul que je trouvais attirant dans tout le groupe : sympatique, nonchalant, mignon et tout à fait mon type... sauf qu'il est marié. Il est ouvert d'esprit et libéral, mais il est définitivement 100% hétéro », conclut-il.