Autrement dit

Tisseurs de liens

Yves Lafontaine
Commentaires

Ceux qui nous fréquentent régulièrement et suivent nos aventures sur le web depuis nos premières tentatives, en 1995 avec le Kiosque, le savent déjà : notre présence sur le web n’arrête pas de s’améliorer et la mise en ligne récente du nouveau Fugues.com en est la preuve tangible. La dernière refonte de notre site remontait à 2002 et, avouons-le, bien qu’encore fonctionnelle, elle manquait de flexibilité et de fraîcheur. C’est pourquoi depuis plus d’un an, nous avons travaillé avec l’entreprise Vortex Solution pour que Fugues.com se renouvelle et offre un portrait encore plus large de l'actualité.

En plus de montrer un visage différent, la nouvelle version du site propose une approche repensée pour simplifier l'accès à des contenus encore plus complets et diversifiés. À l'avant-garde des tendances actuelles, cette nouvelle version de Fugues permet aux internautes d'assouvir encore plus leur soif de s'informer, de comprendre et de découvrir.

D'entrée de jeu, la page d'accueil a été entièrement réaménagée de façon à favoriser une présentation à la fois plus conviviale, plus complète et plus vivante de l'information, proposant chaque jour une rotation de manchettes et des articles vedettes dans chacune des sections phares du site (Clubbing, Actualités, Arts, Mode de vie, Santé et Voyages et escapa-des).

Tout comme l'ensemble des pages du site, la page d'accueil affiche un format plus large à l'écran, permettant ainsi d'accueillir davantage de contenu et de mieux l’organiser. Qui plus est, la nouvelle technologie utilisée par Fugues.com offre une flexibilité de mise en page sans précédent. L'équipe de rédaction pourra, par exemple, choisir de conférer plus d’importance à tel ou tel événement ponctuel ou nouvelles spéciales. Conçu pour offrir une vision d'ensemble sur chaque sujet, le nouveau Fugues.com facilite les liens pertinents à chaque nouvelle. Certains grands thèmes font l'objet de dossiers encore plus étoffés. Cette nouvelle version nous permet d'approfondir la nouvelle, en l'enrichissant de toute l’information pertinente qui la complète, y compris les vidéos et les liens hors-site. Parmi les nombreux changements à souligner, le nouveau Fugues.com se démarque par un moteur de recherche nettement amélioré, qui donne actuellement accès à plus de 12 000 textes publiés dans Fugues depuis 2002.

Des liens avec les partenaires communautaires de Fugues se retrouvent, quant à eux, en bas de toutes les pages du site. Ceux qui nous contactaient régulièrement pour obtenir un exemplaire papier du magazine, «parce qu’il n’en reste plus dans les commerces de mon coin» peuvent maintenant lire une version virtuelle (en format pdf) des éditions récentes de tous nos magazines : Fugues évidemment, mais aussi Décorhomme, le Guide arc-en-ciel et même Zip. Au-delà du contenant et du contenu, c'est la structure entière du site qui a été modifiée facilitant notamment la participation et l'interactivité. Vous pouvez désormais laisser directement vos réactions au bas des articles sans passer par le filtre de nos modérateurs. C’est donc un contrat de confiance que vous propose Fugues. S’il n’est pas respecté, nous nous réservons le droit de supprimer tout profil ou commentaire insultant, raciste, diffamatoire…

À l'affût des plus récents développements de l'actualité, Fugues.com apprécie la participation du public lorsque vient le temps de signaler un événement.

Quant à celui qui ne peut vivre sans consulter son aggrégateur, il sera heureux d'apprendre que Fugues dispose désormais d'une multitude de fils de nouvelles RSS, permettant de s'abonner uniquement à une ou plusieurs sections du magazine. Évidemment, d’autres nouveautés restent à venir d’ici la fin de l’été. Un site comme Fugues.com, qui se veut tisseur de liens, est en perpétuel changement et ne s’arrêtera donc pas d’évoluer.

•••

Parlant de site (physique cette fois), je me dois de féliciter la SDC et l’équipe de conception d’Aires Libres pour la seconde édition qui a pris son envol il y a quelques semaines. Véritable expérience urbaine de développement durable et de revitalisation de quartier, la piétonnisation de cette célèbre artère com- merciale qui est le cœur du Village gai, lui avait déjà permis, l’an dernier de prendre des allures attrayantes et de fête.

En voyage, j’ai toujours apprécié les villes, comme Barcelone, Strasbourg, Chartres, La Rochelle, Amsterdam, où l’on peut déambuler au rythme des découvertes et des rencontres. C’est donc avec bonheur que j’ai accueilli l’an dernier la nouvelle de la piétonnisation de la Sainte-Cathe-rine dans le Village.

Bien au-delà des bienfaits de la piétonisation d'une artère majeure sur l'environnement en encourageant la marche, le vélo et le transport en commun, Aires Libres montre cette année qu’elle peut réellement devenir une manifestation environnementale et artistique hors du commun qui vise à sensibiliser la population face aux problèmes environnementaux que nous connaissons, toute en démontrant la qualité artistique et novatrice montréalaise reconnue mondialement.

Nul doute que la signature visuelle d’Aires Libres 2009 marquera à coup sûr l'imaginaire collectif des Montréalaises, des Montréalais et des visiteurs.