Peter Sergakis : L'homme qui aime créer des choses

André-Constantin Passiour
Commentaires
Homme au parcours peu commun, une sorte de Pierre Péladeau version immigrante, mais moins mégalo, Peter Sergakis est surtout connu dans le Village pour le Complexe Sky. C’est cependant un homme d’affaires avisé qui a commencé très humblement. Il a été l’instigateur de nombreux restaurants bars à Montréal, et ce n’est pas fini, puisqu’il nous parlera de sa dernière passion : l’ouverture dans le secteur d’un nouveau resto sportif sur la rue Sainte-Cathe-rine face à la Place Dupuis, la Station des Sports, un commerce qu’il aimerait bien voir se transformer en chaîne. À l’origine, il était un ardent opposant à l’établissement d’une SDC dans le quartier, «parce que cela nous coûte beaucoup d’argent à nous commerçants», dit-il; néanmoins, il n’est pas mécontent des résultats obtenus par la SDC du Village et, surtout, de la fermeture de la rue Sainte-Catherine pendant une aussi longue période d’été (3 mois et demi). Confortablement assis dans un sofa au Sky Pub, Peter Sergakis profite de ces quelques moments de répit pour se détendre un peu et discuter de sa vie, de ses projets. Est-il satisfait du Sky ? «On a ouvert le Sky en l’an 2000 et je suis très fier de ce qu’il est devenu. On veut continuer, cependant, avec l’équipe, de l’améliorer, affirme M. Sergakis. D’ailleurs, il y a des projets de changements prévus pour l’automne prochain, mais ça, on en reparlera.» Et la terrasse du Sky au niveau de la rue? «Elle sera aussi impressionnante que celle de l’an passé, mais améliorée, avec de nouveaux éléments décoratifs», d’annoncer M. Sergakis.


La restauration : une passion
Cela fait à présent 44 ans que Peter Sergakis est en affaires. À l’âge de 14 ans, ce natif de la Grèce travaille déjà sur des bateaux. «J’étais fatigué de cette vie-là, des voyages, alors lorsqu’un jour le bateau arrive à Trois-Rivières. Je débarque. Je ne suis plus remonté à bord, je suis resté là, dit-il simplement.Ma vie, c’est la restauration. Si je suis plus dans l’immobilier maintenant, c’est une question de circonstances, continue-t-il. J’ai commencé par laver la vaisselle, puis je suis devenu cuisinier, dans la cuisine traditionnelle. C’est mon métier d’ailleurs; à la maison, j’en fait encore pour donner un coup de main.» De fil en aiguille, il ouvrira au cours des ans vingt-cinq restaurants bars : de la cuisine continentale, mais aussi grecque, italienne, etc. Une bonne partie de ces entreprises sont encore ouvertes. «J’aime le public, j’aime la cuisine, j’aime créer des choses, essayer de nouvelles idées, c’est une passion», dira-t-il. Cependant, il trouve que toutes les nouvelles réglementations sont trop lourdes. En parlant de restos, il a un tout nouveau projet pour le quartier, il se concrétisera au début de juin. Ouvert déjà depuis un an dans l’Ouest, sur Sainte-Catherine au coin de Du Fort, La Station des sports attire une clientèle étudiante et d’amateurs de sports. «Mais je veux que ce soit ici ouvert à tous, qu’il y ait toutes sortes de monde et il n’y aura que de la bonne bouffe, des sports et de la bière», dit-il avec humour. Il s’agit de l’ancien espace du Taro. Il veut en faire un resto bar sportif servant des hors-d’œuvre, des steaks, des hamburgers, des pizzas, etc. «Les gens seront impressionnés parce que ce sera un décor agréable, pas chic, traditionnel, mais relaxe. Il y aura une cinquantaine d’écrans et on y présentera tous les sports, du hockey aux compétitions de soccer en passant par les matchs de boxe. Ce sera abordable, un repas complet tournera autour de 8 $ à 10 $», explique-t-il. Ce nouvel établissement comptera près d’une soixantaine d’employés avec une capacité de 300 personnes. Et oui, il y aura une terrasse sur la rue cet été ! «C’est mon 2e resto sportif; j’aimerais en faire une chaîne, donc je commence par là, mais on verra.»

On veut vivre en harmonie
Peter Sergakis, tout le monde le sait, n’était pas un supporteur de l’implantation de la SDC dans le Village en 2005. «La principale raison de mon appui à la SDC c’est l’arrivée de Bernard Plante [le directeur général] en 2006. Il travaille pour l’intérêt des commerçants tout en ayant établi de bons rapports avec la Ville, avec les politiciens et les résidants et, pour la première fois depuis l’an 2000, où je me suis installé ici dans le Village, je constate que les citoyens et les commerçants vivent en harmonie. Tous s’adressent à Bernard Plante et il règle les problèmes pour que tous soient contents», souligne-t-il. Il ne cesse également de louanger le bon travail de M. Plante concernant la forte amélioration des relations avec les policiers, depuis son arrivée à la tête de la SDC. Il estime que la SDC a beaucoup fait, surtout avec la fermeture de la rue, pour assurer la quiétude, la tranquillité et la qualité de vie des résidants, d’une part, et la bonne marche des commerces, d’autre part. «J’ai remarqué l’an dernier, qu’avec la rue fermée, les gens étaient plus heureux, et c’est ça le plus important», souligne M. Sergakis. «On a tous, avec la SDC, les politiciens, etc. travaillé très fort pour que la rue soit fermée pour une 2e année et un mois de plus, j’espère que cela va continuer. Seulement, si la SDC pouvait disposer d’un peu plus de budget, ce serait intéressant, surtout l’été, d’ajouter plus d’éléments décoratifs qui donneraient encore plus de charme à la rue…», de conclure Peter Sergakis.

 
Voir les archives

Anciens commentaires

  • Intéressant que cet article ne mentionne pas que ce "passioné" a causé la fermeture d'une institution montréalaise, le Cock N Bull, ou on pouvait, justement, retrouver TOUTES sortes de monde dans un atmosphère conviviale. Les femmes qui menaient ce pub ont travaillé fort pour avoir leur travail remplacé par un AUTRE endroit pour les sports. C'est vraiment moche et dégeulasse. Publié le 01/03/2010
  • Avant je l'admirais, mais plus maintenant ! is s'agit d'un homme qui pense juste à lui. Il serait intéresant de demander à son entourage qu'est ce qu'ils pensent sur lui Publié le 24/09/2010
  • Cette homme est un tirant qui ce fais menneé le bout du nez par sa femme chatale. Il ne savent pas vivre et son tres avare. C,est tou ce que j ai a dire...merci bonne journée. Publié le 03/11/2010
  • J'ai habité dans un de ses blocs et je n'ai jamais eu un propriétaire aussi irresponsable et absent de ma vie!! Toute son équipe aux Placements Sergakis Inc. est une équipe de voleurs et d'arnaqueurs. Ne signez JAMAIS un bail avec cet homme, vous aurez assurément des problèmes. Un homme indigne qui ne mérite pas tout ce qu'il a. Publié le 19/08/2011
  • Japprouves ce qui as fait M. SERGAKIS car dans le village nous sommes ecoeures de se faire harceles et avoir de la miseres avec eux . C est a cause d eux qui la ville mettent plus beaucoup de banc pour s assoeir c est degoeulasse ils punissent les bonnes personnent pour cette maudite rapace la qui les envoyes donc en campagne dans un champ avec les animaux . Felecitation MR . SERGAKIS laches pas un jour ont trouves la paix dans notre village j esperes . Publié le 03/08/2012
Voir les archives

Anciens commentaires

  • Intéressant que cet article ne mentionne pas que ce "passioné" a causé la fermeture d'une institution montréalaise, le Cock N Bull, ou on pouvait, justement, retrouver TOUTES sortes de monde dans un atmosphère conviviale. Les femmes qui menaient ce pub ont travaillé fort pour avoir leur travail remplacé par un AUTRE endroit pour les sports. C'est vraiment moche et dégeulasse. Publié le 01/03/2010
  • Avant je l'admirais, mais plus maintenant ! is s'agit d'un homme qui pense juste à lui. Il serait intéresant de demander à son entourage qu'est ce qu'ils pensent sur lui Publié le 24/09/2010
  • Cette homme est un tirant qui ce fais menneé le bout du nez par sa femme chatale. Il ne savent pas vivre et son tres avare. C,est tou ce que j ai a dire...merci bonne journée. Publié le 03/11/2010
  • J'ai habité dans un de ses blocs et je n'ai jamais eu un propriétaire aussi irresponsable et absent de ma vie!! Toute son équipe aux Placements Sergakis Inc. est une équipe de voleurs et d'arnaqueurs. Ne signez JAMAIS un bail avec cet homme, vous aurez assurément des problèmes. Un homme indigne qui ne mérite pas tout ce qu'il a. Publié le 19/08/2011
  • Japprouves ce qui as fait M. SERGAKIS car dans le village nous sommes ecoeures de se faire harceles et avoir de la miseres avec eux . C est a cause d eux qui la ville mettent plus beaucoup de banc pour s assoeir c est degoeulasse ils punissent les bonnes personnent pour cette maudite rapace la qui les envoyes donc en campagne dans un champ avec les animaux . Felecitation MR . SERGAKIS laches pas un jour ont trouves la paix dans notre village j esperes . Publié le 03/08/2012