La soirée des culottés, le 20 septembre

Exposer le cancer sous la ceinture !

André-Constantin Passiour
Commentaires

Chaque année, plusieurs milliers d’hommes au Canada et au Québec sont atteints du cancer de la prostate ou du cancer colorectal. Le cancer du colon et celui de la prostate sont bien présents, pourtant on en entend encore trop peu parler par gêne, ou par tabou aussi, et il est difficile de faire circuler l’information.

C’est pourquoi, pour une deuxième année d’affilée, le Centre du cancer Segal de l’Hôpital général juif organise toute une soirée co­-lorée afin d’amasser des fonds pour la recherche sur les cancers de la prostate, du colon, des testi-cules et des ovaires chez les femmes. En bobettes, en pyjama ou en costume original, on peut donc, le 20 septembre, participer à la Soirée des culottés et avoir du plaisir tout en amassant des fonds pour cette importante cause…
En 2006, 2800 hommes et 2300 femmes ont été diagnostiqués avec un cancer colorectal au Québec. La même année, 1250 hommes et 1100 femmes en sont décédés dans la province. Le Centre Segal traite 250 nouveaux cas de cancers colorectaux à chaque année. Cela fait du cancer colorectal la deuxième cause de décès attribué au cancer. Quant au cancer de la prostate, il constitue le type de cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les hommes avec 20 700 nouveaux cas dépistés au Canada. Ce cancer touche 1 Canadien sur neuf, c’est dire son importance. Il est la troisième cause de mortalité due au cancer avec 4200 décès en 2006. Du côté québécois, 3600 hommes ont développé un cancer de la prostate, tandis que 890 en sont malheureusement morts.
«Avant, il y avait des événements de collecte de fonds, mais pas comme celui-ci. La Soirée des culottés a été créée pour rendre la cause de ces cancers plus visible. Il faut dire qu’on n’en parle pas encore, il y a souvent une connotation négative et des tabous rattachés à ces cancers que l’on dit sous la ceinture ! Si on veut sensibiliser les gens, les informer, qu’ils se fassent dépister à temps et qu’il y ait des traitements, il nous fallait donc un événement qui soit plus public, plus visible, afin de sensibiliser la population», d’expliquer Alexis Gaiptman, la directrice des événements spéciaux à l’Hôpital général juif. L’an dernier, on avait récolté 350 000$. «On espère faire encore mieux que l’an dernier. On souhaite que le plus de gens possible y participent parce que c’est une cause très importante pour faire avancer la recherche, de continuer Mme Gaiptman. Il y a la course, la marche et le party, c’est une expérience inoubliable et amusante, on peut y aller avec des amis, avec la famille, tout le monde peut y participer.»
On a donc pensé à un événement qui sort de l’ordinaire pour sensibiliser les gens, oui, mais aussi pour qu’il y ait du plaisir. L’événement du 20 septembre se déroulera sur l’Île Sainte-Hélène, donc sur le bord du fleuve. Il s’agit de se faire commanditer et soit de courir 10 km ou d’en marcher 5. Mais, et c’est là le plus original, il s’agit de le faire habillé en bobettes, en pyjamas, en tenue de sport ou encore costumé ! La course débute à 18h. Par la suite, dès 22h, toujours sur l’Île Sainte-Hélène, on est invité à un party avec musique, DJs, etc., l’ambiance sera donc à la fête dans ce décor extraordinaire. L’inscription se fait en ligne ou la journée même, de 15h à 17h30. André C. Passiour
Info : 514-287-2873 ou www.exposerlecancer.org.

 

  Envoyer cet article

La soirée des culottés, le 20 septembre

Exposer le cancer sous la ceinture !

C’est pourquoi, pour une deuxième année d’affilée, le Centre du cancer Segal de l’Hôpital général ju (...)

Publié le 25 août 2008

par André-Constantin Passiour