Projet de loi C-63 : L’égalité de fait femme-homme

Équitable pour la communauté transsexuelle ?

Commentaires

C’est avec grand intérêt que l’association des transsexuels et transsexuelles du Québec ainsi que la Coalition des transsexuelles et transsexuels du Québec suivent le nouveau projet de loi qui propose un amendement à la Charte québécoise des droits et libertés de la personne pour y inclure la notion d’égalité femme-homme.

Bien que ce projet de loi préconise une égalité entre les sexes, l’ATQ et la CTTQ ne croient pas que celui-ci serait un changement équitable ou un changement de société positif s’il en résultait une sous-catégorie de québécoises et de québécois en faisant une distinction entre l’identité des sexes biologiques et l’identité de genre. En effet, cet amendement proposé ne fait aucune mention d’une équité pour les personnes transsexuelles qui vivent dans des conditions de vulnérabilité (sociale ou économique) suite à leur décision de changer de sexe. Si le gouvernement québécois désire jouer un rôle de leader en équité sociale et en arriver ainsi à une égalité de fait, il devra prendre des mesures politiques concrètes pour inclure et protéger les droits des personnes transsexuelles. L’ATQ et la CTTQ recommandent donc de reconnaître l’importance de l’identité de genre comme une valeur fondamentale qui devra être ajouter à l’article 10 de la Charte québécoise et ce, pour faciliter l’avancement de la communauté transsexuelle et éviter toute discrimination à son égard. Maxime Le May, président de l’ATQ et Erica Poirier, présidente de la CTTQ

 

  Envoyer cet article

Projet de loi C-63 : L’égalité de fait femme-homme

Équitable pour la communauté transsexuelle ?

Bien que ce projet de loi préconise une égalité entre les sexes, l’ATQ et la CTTQ ne croient pas que (...)

Publié le 18 février 2008

par Maxime Le May, président de l’ATQ et Erica Poirier, présidente de la CTTQ