Événement spécial chez Mohawk au profit du GRIS-Montréal

Barbichette de 835$ portée disparue

Patrick Brunette
Commentaires

Après cinq semaines de suspens, le verdict est tombé le 5 janvier dernier. La barbichette de Jean-Marc Cardinal, propriétaire du salon de barbier Mohawk, a été rasée. Du coup, 835$ misés ont été remis au GRIS-Montréal. Mais, coup de théâtre au terme de cet événement: la barbichette est portée disparue !

Au moment de mettre sous presse, la célèbre petite barbe n’avait toujours pas été retrouvée, au grand malheur de son ancien propriétaire, Jean-Marc Cardinal, celui qui a eu l’ingénieuse idée de mettre aux enchères ses poils au menton.
Depuis environ 6 ans, le propriétaire de « Mohawk » dans le village, à Montréal, entretenait un bouc, une barbichette, qui était presque devenue sa marque de commerce. Certains aimaient… d’autres moins. Au point de devenir un concours : êtes-vous en faveur ou contre le rasage de la barbiche de Jean-Marc ?
En décembre dernier, il installe, dans son échoppe boulevard Papineau, une boîte et invite ses clients et amis à décider du sort de ses poils poivre et sel en déposant de l’argent dans un des deux côtés de la boîte. Une idée géniale et originale ! Les dollars s’accumulent, tout fonctionne au quart de poil !
L’opération va bon train et le 5 janvier dernier, le moment décisif arrive. Une trentaine de personnes se pressent chez Mohawk pour connaître le résultat du vote. Le verdict tombe telle la lame d’une guillotine: il y a 175$ de plus du côté des partisans d’un Jean-Marc version rasée.
Quelques minutes plus tard, le barbier Jean-Patrice rase la désormais célèbre barbichette de Jean-Marc, sous les yeux amusés de la foule en délire (à voir sur www.youtube.com en cherchant «jean-marc barbiche »). Dans cette foule, on reconnait plusieurs membres du GRIS-Montréal. Cet organisme communautaire, qui fait de la démystification de l’homosexualité dans les écoles, a la chance de repartir avec le magot (plus de 835$), gracieuseté de l’ex-barbu, Jean-Marc.
Mais voilà que dans l’euphorie du moment, la tragédie arrive. À la barbe de tous et toutes, la barbichette se volatilise. Vol qualifié ? Enlèvement ? Prise d’otage ? Aucune piste n’est écartée pour le moment. La barbichette est portée disparue et quiconque détenant des informations permettant de la retrouver est prié de contacter Jean-Marc Cardinal, chez Mohawk, qui aimerait bien remettre la main sur son bouc.
Une histoire à suivre…

 

  Envoyer cet article

Événement spécial chez Mohawk au profit du GRIS-Montréal

Barbichette de 835$ portée disparue

Au moment de mettre sous presse, la célèbre petite barbe n’avait toujours pas été retrouvée, au gran (...)

Publié le 22 janvier 2008

par Patrick Brunette