Celebrations lgbta montréal

Le défilé

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
«Les gens étaient heureux du défilé et disent avoir eu beaucoup de plaisir, autant chez les spectateurs que chez les participants.» Le commentaire de Steve Foster, président du Conseil québécois des gais et des lesbiennes, résume bien l'impression générale positive du défilé. Avec une quinzaine de fardiers, plus de soixante groupes et environ 50 000 spectateurs, ce premier défilé sous l'égide du nouvel organisme Célébrations LGBTA, mis sur pied en à peine sept semaines, a tenu ses promesses, aussi bien auprès des participants que du public. Le soleil, comme chaque année, était au rendez-vous, une composante importante de l'événement. Tout s'est déroulé pour le mieux et pour une fois dans une unanimité qui manquait les années précédentes au grand regret de plusieurs acteurs de nos communautés. Plusieurs personnalités s'étaient déplacées, dont le maire Gérald Tremblay, les députés provinciaux et fédéraux, Martin Lemay, Marguerite Blais, Réal Ménard, le maire d'arrondissement Benoît Labonté, à l'invitation de la Fondation Émergence. Le retour des bars a su donner l'ambiance musicale indispensable à la réussite de l'événement qui retrouvait ses couleurs, ses folies et ses extravagances : les recettes d'un défilé réussi. Cette édition, rappelons-le, conçue en quelques semaines est les prochaines années, et incitera d'autres groupes
communautaires et corporatifs à s'associer d'autant qu'entre les branches, on parle d'allonger le
parcours pour lui donner encore plus de visibilité.