Animatch, site de rencontres... pour chiens et maîtres!

Michel Joanny-Furtin
Commentaires
Une belle idée! Helen Lacroix a créé Animatch en 1999 pour permettre aux hommes et aux chiens (et quelques chats aussi) de se matcher en toute connaissance de cause avec photos sur le Web pour choisir l'élu... qui nous fera sortir quatre fois par jour, même l'hiver! «Animatch, comme sons nom le sous-entend, veut assurer la compatibilité entre le chien et son gardien, et vice versa (Helen ne parle jamais de propriétaire, «car un chien n'est pas une chose!» explique-t-elle). Animatch est avant tout un centre d'adoption. Ce n'est pas un centre de dressage.» Les débuts d’Animatch ont été plutôt modestes, raconte Helen Lacroix. «J'ai commencé dans ma cuisine à éduquer des chiens et à développer leurs aptitudes et attitudes.» Aujourd’hui, Animatch dispose d'une équipe de bénévoles et d'un centre «tout compris» d’adoption de chien, qui peut accueillir une quinzaine d'animaux, «afin de les socialiser avec les humains, les autres chiens et le chat de la maisonnée!» raconte Helen.
Le centre Animatch est plutôt un espace d'observation et, peut-être, un peu de villégiature pour les chiens au vu des services et équipements proposés : repas équilibrés, terrain de jeu, toilettage, programmes d’exercices, services médicaux, etc. «Cet environnement permet aux bénévoles d'Animatch d'évaluer le tempérament des chiens pendant une certaine période, comment ils interagissent avec les autres chiens et les membres de ma famille, dont le chat et mes deux ados...», ajoute Helen en souriant.

Une vraie procédure d'adoption
Mais tout commence via Internet. Le futur « gardien, donc, consulte les différents candidats canins (avec photos), puis remplit un questionnaire (ou s'inscrit sur une liste d'attente) via le Web ou le téléphone. Les bénévoles d'Animatch évaluent puis sélectionnent le gardien potentiel. Si le match semble possible, on invite le futur gardien au centre Animatch pour rencontrer son chien, voire l'emmener si tous les documents et soins sont prêts. «Tous nos chiens sont stérilisés avant l'adoption. Le contrat d'adoption explique en détail ce que nous attendons du futur gardien. Et nous offrons un soutien continu ainsi qu’une assistance, même après la période d'essai de deux semaines, pour nous assurer que tout va bien concernant le nouveau membre de la famille. Notre objectif est de confier le bon chien au foyer approprié. Nous mettons l’accent sur la qualité de nos adoptions, ce doit être une expérience familiale agréable», insiste Helen Lacroix.

Un OSBL qui vit de dons
«En général, nos chiens sont de taille petite ou moyenne, races mélangées. Parfois, nous recevons des chiens de race, mais c'est rare, parce que nous sommes un OSBL et nous ne vendons pas les chiens. On demande seulement 200$ pour les frais d'adoption. Ceux-ci comprennent un examen par un vétérinaire diplômé, la vaccination, la stérilisation, un traitement anti-puces et un test pour les vers du cœur, au besoin.»
Bien que la plupart des chiens d'Animatch aient deux ans et moins, Helen note depuis 2006 une augmentation de ses pensionnaires de 5 ans et plus, en conséquence d'un divorce ou d'une naissance dans le foyer. «Mais il y a deux « saisons » d'accueil chez Animatch qui, conséquemment, offre un plus grand choix de chiens : juillet, après le déménagement, et Noël, après les achats impulsifs...