Santé et vieillissement

Conserver la forme après un certain âge

Sébastien Thibert
Commentaires
On n'est vraiment vieux que dans sa tête! Le corps est une formidable machine, pleine de ressources, qui, bien entretenue, peut fonctionner longtemps et en bonne forme, même si, au bout du compte et comme toutes les machines, elle finit par s'user. Ce qu'il faut, c'est pratiquer régulièrement une activité sportive sans toutefois risquer blessures ou fractures. Encore faut-il -— et c'est le plus important — avoir envie de bouger! La motivation est le moteur principal qui doit pousser les gens sortir de leur coquille et trouver l'activité qui leur convient. Lucien a 66 ans. Il s'est inscrit au centre de remise en forme Énergie Cardio près de chez lui, dans le Village, il y a 3 ans. Il s'y rend au minimum trois fois par semaine et ne déroge pas à la règle. Après une visite médicale chez son médecin, puis bien encadré et conseillé par un entraîneur professionnel du gym, il a débuté un programme, qu’il modifit deux fois l’an «pour ne pas tomber dans la routine» et le suit au pied de la lettre, à son rythme. Lucien ne tient pas à ressembler aux gros bras qui viennent s'entraîner avec lui. Il ne veut pas prendre de muscles comme eux. Ce n'est pas son objectif. Lui, ce qu'il veut, c'est juste garder la forme! Et la forme, il l'a! Et il en est heureux!
Claude, 59 ans, entraîné presque malgré lui par son grand ami à s’inscrire à des cours de tennis, il y a 6 ans, pratique maintenant ce sport deux fois par semaine au Centre Claude-Robillard, à deux pas de chez lui. Au début, il a failli abandonner. Ses articulations, rouillés par des dizaines d'annés d'inactivité, avaient du mal à se soumettre aux exercices indiqués par le professeur. Puis au bout de deux/trois mois, son corps s'est comme apprivoisé. Il s'est assoupli. Un mouvement, impossible à exécuter et pénible au début, est devenu presque facile. Une fois par fin de semaine, il fait également une longue randonnée pédestre.
Roch et John - deux jeunes retraités de 60 et 61 ans - avaient l'habitude de faire de longues marches quotidiennes dans les rues de Saint-Lambert, où ils résident depuis 16 ans. Puis un jour, ils se sont joints à une association écolo de randonneurs, un peu au hasard de leurs rencontres professionnelles (Roch a longtemps été fonctionnaire pour le ministère de l’Environnement). Et ce fut le déclic! Maintenant, ils sont de toutes les randonnées de toutes les marches organisées par le club. Jusqu'à l,’an dernier, elles se limitaient à la Montérégie. Mais maintenant, les voilà embarqués dans d'autres promenades organisées à travers toute la Province et la Nouvelle Angleterre. Qu'il pleuve, qu'il vente, ils marchent. Et leur vie en est bouleversée. Ils voient du monde, d'autres paysages et surtout, ils ont une forme qu’ils n’avaient pas... 10 ans plus tôt. Leurs prochains périples : l’Espagne, l’été prochain, et la Chine, en 2008, pour les Jeux Olympiques!
Évidemment, à partir d’un certain âge, on ne se précipite pas sur n'importe quelle activité physique. Il est recommandé, au préalable, de consulter son médecin de famille pour un examen médiacl complet. Si vous avez un surplus de poids important, il est conseillé d'abord de perdre vos kilos superflus. Le poids est un handicap pour le sport quel qu'il soit! Lorsque vous aurez le feu vert de votre médecin traitant, tâchez d'abord de réapprendre à bouger avec votre nouveau corps, surtout si vous avez cessé de le faire depuis longtemps. Allez y progressivement, sans forcer.