Rue Amherst

Des travaux de plus de 4 millions $

André-Constantin Passiour
Commentaires

Les automobilistes et les piétons l'auront sûrement remarqué, depuis quelque temps, on s'affaire à effectuer des travaux majeurs sur la rue Amherst. Des travaux qui dureront plus d'un an et qui touchent essentiellement les conduites d'eau et d'égout, d'où les fossés assez profonds qu'il faut parfois creuser. Idéalement, la Ville centrale et l'arrondissement Ville-Marie aimeraient élargir les trottoirs, installer de nouveaux lampadaires et ainsi revitaliser un peu plus le secteur, et ce, en conjonction avec le Programme opération commerce (POC), un programme de rénovation des façades des marchands, qui a été reconduit pour 2007.

Les travaux qui s'arrêteront vers le 22 décembre reprendront au printemps prochain et seront exécutés par sections. Après avoir complété une première phase, entre Sainte-Catherine et De Maisonneuve, c'est maintenant au tour du segment entre Ontario et Robin, où se concentrent les rénovations du système vétuste «d'aqueducs et d'égouts, qui en avait bien besoin», de dire le conseiller Sammy Forcillo, membre du Comité exécutif et responsable des Infrastructures et de la Voirie.
Ainsi, plus de 4,1 M$ seront investis dans ces rénovations. Mais on voudrait faire plus et procéder à l'élargissement des trottoirs et embellir la rue d'un nouveau mobilier urbain. «L'évaluation préliminaire de tels travaux se situe entre un et un million et demi de dollars, poursuit M. Forcillo. Pour l'instant, avec le maire d'arrondissement, Benoît Labonté, on veut essayer de dégager un tel budget, mais il faut trouver cette somme afin de faire les travaux en même temps et éviter ainsi de causer trop d'inconvénients aux résidants et aux commerçants que je remercie d'ailleurs pour leur patience.» La Ville investit plus de 14 M$ dans de telles réfections, dont 8,4 M$ sont dépensés dans l'arrondissement Ville-Marie qui comprend les axes majeurs que sont Sainte-Catherine, Saint-Laurent, Saint-Denis, Ontario; des rues sur lesquelles ces travaux sont commencés ou même terminés.
C'est que, avec la création de la Société de développement commercial (SDC) du Village, il y a un an et demi maintenant, et avec le renouveau domiciliaire dans le Vieux-Montréal, dont les investissements totalisent plus de 400 M$ (entre Viger et le viaduc Notre-Dame), «on veut une cure de rajeunissement pour Amherst dans le but de revitaliser cette importante artère, attirer de nouveaux commerces et embellir ceux existants grâce aussi au POC», dit M. Forcillo, qui confirme que la Ville réinvestira un autre 100 000 $ de subventions à la rénovation de façades, en 2007, pour un total de 200 000$.
On voudrait aussi revitaliser le marché Saint-Jacques qui, à l'instar d'Atwater ou de Maisonneuve, retrouverait sa vocation du début du siècle avec des commerces intérieurs et extérieurs en alimentation. Sammy Forcillo jubile presque, «ce serait magnifique, merveilleux qu'avec la revitalisation du marché Saint-Jacques, avec tous les travaux effectués sur Amherst, avec la rénovation des commerces, l'élargissement des trottoirs et avec la création de logements dans le Vieux-Montréal, je crois que la rue Amherst retrouverait ses lettres de noblesse, deviendrait une belle rue, esthétique et sécuritaire!

 

  Envoyer cet article

Rue Amherst

Des travaux de plus de 4 millions $

Les travaux qui s'arrêteront vers le 22 décembre reprendront au printemps prochain et seront exécuté (...)

Publié le 19 décembre 2006

par André-Constantin Passiour