Fondation Mario-Racine

Le Carrefour Arc-en-Ciel va bon train

Commentaires

Le projet visant à transformer le 1008 Sainte-Catherine Est (coin Amherst) pour en faire la plaque tournante de la vie communautaire et culturelle de la communauté LGBT de Montréal avance à bon train. On se rappellera qu’en janvier dernier, grâce à un engagement financier des trois paliers de gouvernement (3,6 millions $), la Fondation Mario-Racine faisait l’acquisition des deux tiers de l’immeuble afin d’y créer le «Carrefour Arc-en-ciel», soit un complexe multifonctionnel communautaire LGBT.

En mai dernier, une cérémonie officielle organisée en présence du maire de l’Arrondissement et du président de la campagne de financement publique permettait d’annoncer cette acquisition et de dévoiler qu’une première série de dons et de promesses de dons avait permis de recueillir environ 350 000 $ sur un objectif total de 2 millions $. En juillet, la Fondation procédait à l’embauche d’un gestionnaire de projet, Daniel Saint-Louis, qui se voyait charger de mener le Carrefour à bon port d’ici deux ans. Depuis, des rencontres avec les futurs locataires communautaires et divers intervenants de la communauté ont permis de préparer la suite de la campagne de financement corporative et individuelle pour cet automne. Cela a permis à la Fondation de préciser les plans et devis et d’effectuer les préparatifs en vue de la démolition prochaine des espaces devant être rénovés. De son côté, le propriétaire de l’autre partie de l’immeuble a amorcé des travaux de rénovations des 5e et 6e étages et du Théâtre Olympia. Bon nombre de locataires communautaires devraient faire leur entrée dans l’immeuble au courant de 2007.

Un nouveau président de la campagne de financement
Le président sortant de la campagne de financement, Daniel Pellerin, président de Bétonel, a récemment rejoint les rangs du conseil d’administration de la Fondation Mario-Racine, maître d’œuvre du Carrefour. La campagne de financement corporative pour le projet du Carrefour a maintenant un nouveau président en la personne de Mark R. Bruneau, vice-président exécutif et chef de la stratégie chez Bell Canada Entreprises Inc. M. Bruneau se dit heureux d’assumer ce rôle important pour l’avenir du Carrefour et de la communauté LGBT de Montréal. «Je suis honoré d’accepter cet important défi. Je souhaite faire ma part car nous devons tous et toutes nous relever les manches pour faire de ce projet rassembleur un franc succès», souligne-t-il avec enthousiasme.
Les membres du comité d’honneur, du conseil d’administration et du comité de financement se sont réunis le 21 septembre dernier afin de prendre connaissance de l’avancement du projet et de poursuivre la campagne de collecte de fonds corporatifs pour le futur complexe. Au total, le Carrefour occupera environ 80 000 pieds carrés d’espace, y compris les espaces commerciaux du sous-sol et du rez-de-chaussée, de même que les étages 2, 3 et 4. En plus des commerçants présents, une trentaine d’organismes communautaires y seront également installés en permanence et une centaine d’autres utiliseront le centre d’affaires communautaire (work motel). On y trouvera aussi une bibliothèque, des archives, un café Internet, des salles de réunion et de réception, une salle multimédia polyvalente de 180 places, ainsi qu’une salle de jeu pour enfants. Des salons pour les jeunes, les lesbiennes et les aîné(e)s y seront également aménagés. Y. Lafontaine

Pour de plus amples informations, on peut joindre la Fondation Mario-Racine au (514) 528-5940.
Le site du Carrefour (www.carrefourarcenciel.com) fait présentement l’objet d’une mise à jour.

 

  Envoyer cet article

Fondation Mario-Racine

Le Carrefour Arc-en-Ciel va bon train

En mai dernier, une cérémonie officielle organisée en présence du maire de l’Arrondissement et du pr (...)

Publié le 26 septembre 2006

par