International Leather Man 2006 : un gars de Montréal

«Bo» rafle le titre mondial

André-Constantin Passiour
Commentaires

Cette année, le concours International Mr. Leather (M. Cuir international) ne pouvait pas mieux se terminer. Sur une cinquantaine de concurrents, c’est Bohdan « Bo » Ladashevska, M. Cuir Montréal 2006, qui a reçu ce prestigieux titre de la «planète cuir». Cela s’est passé le dimanche du Memorial Day américain, soit le 28 mai dernier.

Assis à la terrasse du Sky, Bo semble relaxer, profiter de quelques rares moments d’accalmie. À voix basse, posée, presque éteinte, il parle de l’instant où, devant des milliers de personnes, il a été choisi. «Quand on va à ce concours, on ne sait jamais vraiment ce qui peut arriver. Mais finalement, tout s’est bien déroulé, même sij’étais un peu nerveux, bien sûr. Je n’arrivais pas à le croire que c’était moi le gagnant. Cela a été un moment extraordinaire, incroyable. Je le réalise encore à peine. Il paraît qu’il faut une couple de semaines avant que l’on retombe sur nos pattes réellement», dit-il avec un brin d’humour.
Ce qui est encore plus extraordinaire pour Bo, c’est qu’il est à la fois le premier Canadien et le premier Montréalais à remporter ce titre qu’il doit aussi ajouter à celui de porte-parole des Outgames auprès du milieu cuir. «Aux États-Unis, et de plus en plus dans le monde entier, on attache une grande importance à ce titre, poursuit-il. Donc c’est une grande responsabilité en tant que Montréalais et Canadien, il faut que je m’y adapte et c’est aussi un grand défi pour moi parce qu’on s’attend à ce que je participe à des activités auxquelles on m’a invité.» C’est ainsi que le week-end du 9 au 11 juin, il se rendait à Edmonton pour le concours M. et Mme Cuir. La fin de semaine d’après, c’est direction New York pour une première apparition américaine... et son été devrait garder ce rythme-là.
Mais Bo ne veut pas que faire des apparitions, il a aussi une mission. Il veut porter des messages de tolérance, d’égalité des droits et de sensibilisation au sécurisexe, surtout « chez la jeune génération qui, comme on le constate, devient de plus en plus infectée par le VIH/sida, souligne-t-il. En tant que Canadiens gais, nous avons des droits, mais nous ne devons pas être complaisants parce que des gouvernements pourraient nous les enlever, continue-t-il en faisant allusion au gouvernement conservateur de Stephen Harper. Nous devrions être fiers de ce que nous avons accompli en tant que communauté et des combats que nous avons menés, mais nous devrions aussi partager ces droits avec d’autres. Nous devons poursuivre ce combat à l’échelle internationale parce qu’il y a des gais qui luttent encore pour obtenir la reconnaissance. Donc, nous avons une responsabilité de sensibiliser les gens de la communauté gaie d’ici et d’appuyer les efforts des autres, leur faire sentir qu’ils ne sont pas tout seuls dans leur lutte». Le sort des gais de Russie et de Roumanie, constamment harcelés par les autorités, lui tient particulièrement à cœur.
Sortant des sentiers battus quelque peu, Bo veut travailler de concert avec le troisième finaliste, Philippe Lépine, M. Fétiche de Suisse (2006-2007), et organiser une tournée européenne dans le but de «sensibiliser les leaders de la communauté cuir là-bas et les amener à travailler tous ensemble, pour discuter des droits» et pour faire pression auprès des gouvernements. De même, lorsqu’il se rendra aux États-Unis, Bo s’adjoindra aussi Larry Golubsky, M. Cuir Long Beach (2005), deuxième au concours Monsieur Cuir international. Le droit des personnes atteintes du VIH d’entrer aux États-Unis et l’intégration des jeunes dans la communauté cuir l’intéressent également. Le Club MC Faucon, organisateur du concours M. Cuir Montréal et commanditaire de Bohdan Ladashevska, s’est vu confier une série d’activités cuir pendant les Outgames mondiaux. Cependant, «maintenant que Bo a gagné le concours de IML, nous en sommes très fiers et nous allons réviser et adapter nos événements pour l’inclure encore plus dans ces activités», de dire Stéphane Donaldson, vice-président marketing des Faucons. Il faudra donc surveiller la programmation des événements qui sera connue sous peu.

 

  Envoyer cet article

International Leather Man 2006 : un gars de Montréal

«Bo» rafle le titre mondial

Assis à la terrasse du Sky, Bo semble relaxer, profiter de quelques rares moments d’accalmie. À voix (...)

Publié le 20 juin 2006

par André-Constantin Passiour