Portrait de la star

Madonna : la biographie

Nicolas Lavallée
Commentaires

Madonna Louise Veronica Ciccone, plus connue sous le seul nom de Madonna, est une chanteuse de musique pop. Sa carrière est marquée par le succès et la controverse. Madonna est née le 16 août 1958 à Bay City (Michigan, États-Unis). Élevée dans une famille italo-américaine catholique de six enfants, Madonna perd sa mère Madonna Louise Fortin (d'origine québécoise) (voir famille Fortin) quand elle est encore enfant. C'est dans un concert à Montréal, en 1987, que Madonna révéla que sa mère, décédée, était québécoise.

À l'origine
Contrairement à ce qui se disait dans les années 1980, son père Silvio Tony P. Ciccone (d'origine italienne), n'était pas un simple ouvrier et elle n'a pas été élevée dans un ghetto noir : son père était ingénieur chez Chrysler et elle vivait dans un pavillon coquet de Detroit.
Très jeune, elle prend des cours de piano et de ballet. Sa belle-mère l'inscrit dans une école catholique, au sein de laquelle elle participe activement aux activités artistiques. Ses grandes facilités intellectuelles lui permettent des succès scolaires et l'accès à l'université.
Mais elle quitte l'université, suscitant la colère de son père qui lui ôte toute ressource financière, quand elle va s'installer à New York à 20 ans en rêvant de devenir danseuse. Arrivée avec à peine 36 $ en poche, elle vit de petits boulots dans une grande précarité : danseuse ou modèle de nu.
Ses premiers pas vers la chanson ont lieu lorsqu'elle devient batteuse dans son premier groupe, «Breakfast Club». C'est son nouveau but. En 1979, Patrick Hernandez la remarque et veut lui faire tenter sa chance en France. Contrairement à ce que dit la rumeur ( que le chanteur s'est toujours évertué à démentir ), elle n'a jamais été choriste sur Born to be Alive. Elle vivra un an entre Paris et Lille, enchaînant les contrats mal payés, mais gagnant en expérience et repart aux États-Unis.

Discographie de Madonna

Madonna - The First Album
Elle revient aux USA, déniche un DJ qui défend ses premières compositions auprès d'une maison de disques. Elle signe avec le label Sire, qui permet la sortie de son premier disque Everybody, qui connaît un certain succès dans les discothèques. Vient ensuite Burning up qui fera également sensation dans les clubs. Cependant, le vrai succès viendra avec Holiday, qui devient un hit planétaire, ainsi que son premier album Madonna en 1983. Les deux singles suivants, Borderline et Lucky star, font un tabac aux USA. L'album sera ré-intitulé The First Album en 1985 et se vendra à 9 millions d'exemplaires dans le monde.

Like A Virgin
Avec son second album, Like a Virgin (1984), elle connaît la gloire, soutenue par la polémique sur son association entre le sexe et la religion dans son image, son look et ses concerts. Ceci lui vaudra des records de ventes aux États-Unis, où l'album se vend à 10 millions d'exemplaires et à 9 millions dans le reste du monde.
En 1985, elle se marie avec l'acteur Sean Penn. La même année, elle participe au Live Aid. Elle y interprète

True Blue
Alors que tout le monde s'attendait à ce qu'elle disparaisse, Madonna refait surface en 1986 avec l'album True Blue, dont presque tous les titres deviendront des tubes internationaux. Madonna subit sa première re-invention. Grâce à cet album, elle devient la plus grande star féminine de son époque.

Like A Prayer
À cette époque, Madonna est connue dans le monde entier pour son attitude et ses tenues extravagantes, voire provocantes. D'ailleurs, le clip de Like a Prayer (1989) fait un scandale auprès des rassemblements catholiques ; en effet, le clip représente Jésus sous les traits d'un homme noir qu'elle embrasse. L'album Like a Prayer (1989) est un nouveau succès à son palmarès.


I'm Breathless & The Immaculate Collection
En 1990, elle joue Breathless Mahoney aux côtés de Warren Beatty dans Dick Tracy. Elle sort l'album I'm Breathless, inspiré du film. Fin 1990, son premier « best of », The Immaculate Collection, paraît et Madonna est alors au sommet de sa carrière ; elle bat tous les records de vente (23 millions d'exemplaires !). La vidéo du titre Justify my love fait scandale et sera interdite de diffusion sur MTV. Elle crée l'événement en 1991 avec la sortie de son sulfureux documentaire Truth or Dare : In Bed with Madonna, qui montre les coulisses de sa tournée Blond Ambition tour.

Erotica
Sa réputation de femme d’affaires redoutable se confirme en 1992 alors qu’elle signe une entente de plusieurs millions de dollars avec Time-Warner pour la création de sa propre étiquette, Maverick. Elle publie alors le livre de photos explicites « Sex » qui fait scandale et se retrouve sur la liste des best-sellers. L’album qui suit, « Erotica », s’avère (au niveau des ventes) un pas en arrière pour la chanteuse puisqu’il s’agit de son premier opus à ne pas produire un numéro sur le palmarès américain.

Bedtime Stories
Elle revient en force, en 1994, avec Bedtime Stories qui produit entre autres le simple Take A Bow et qui la replace au sommet.

Evita
En 1996, sa soif de choquer diminue et elle campe son rôle le plus crédible à ce jour en incarnant Eva Perron dans le film Evita. La Madonne donne également naissance à son premier enfant, la petite Lourdes Maria voyant le jour en octobre.

Ray of Light
Elle revient à la musique en 1998 avec « Ray of Light », considéré comme l’un de ses meilleurs disques à ce jour.

En 1999, elle connaît le succès par le biais du cinéma avec la pièce « Beautiful Stanger » extraite de la bande originale du film Austin Powers : The Spy Who Shagged Me. La chanson atteint le deuxième échelon du palmarès britannique.

On la voit ensuite dans le film The Next Best Thing pour lequel elle reprend le classique « American Pie » qui tourne énormément.

Music / GHV2
En 2000, elle lance l’un de ses meilleurs albums, « Music ». Peu de temps avant la sortie, elle donne naissance à son second enfant, le petit Rocco dont le papa est le réalisateur de film britannique Guy Ritchie. Le couple se marie quelques mois plus tard, soit le 22 décembre, dans un château écossais. Elle sort quelqeus mois plus tard son second Greatest Hits, simplement intitulé GHV2

En 2002, elle revient au cinéma dans Swept Away réalisé par son mari en plus de contribuer une chanson au plus récent James Bond, Die Another Day.

American Life
En avril 2004, elle est de retour avec l'album « American Life » et un album de remixes qui paraît à la fin de l'année.

Confessions of a Dance Floor
Pour la sixième fois de sa carrière, Madonna décroche la première place du Top 200 de Billboard alors que « Confessions on a Dance Floor » s’est écoulé à 350 000 exemplaires dès sa première semaine chez les disquaires. Il s’agit du troisième album consécutif de la Madone à accéder au sommet. « Music » et « American Life » avaient aussi connu le même sort. Jusqu'à présent l'album s'est vendu à plus de 10 millions d'exemplaires.


Chiffres des ventes

1983 : Madonna/The First Album = 10 millions d'exemplaires
1984 : Like A Virgin = 20 millions d'exemplaires
1986 : True Blue = 22 millions d'exemplaires
1987 : Who's That Girl ? = 6 millions d'exemplaires
1987 : You Can Dance = 7 millions d'exemplaires
1989 : Like A Prayer = 14 millions d'exemplaires
1990 : I'm Breathless = 6 millions d'exemplaires
1990 : The Immaculate Collection = 23 millions d'exemplaires
1992 : Erotica = 6 millions d'exemplaires
1994 : Bedtime Stories = 7 millions d'exemplaires
1995 : Something To Remember = 8 millions d'exemplaires
1996 : Evita = 11 millions d'exemplaires
1998 : Ray Of Light = 16 millions d'exemplaires
2000 : Music = 10,5 millions d'exemplaires
2001 : GHV2 = 7 millions d'exemplaires
2003 : American Life = 4 millions d'exemplaires
2005 : Confessions On A Dance Floor = 10 millions d'exemplaires (jusqu'à présent)

 

  Envoyer cet article

Portrait de la star

Madonna : la biographie

À l'origine Contrairement à ce qui se disait dans les années 1980, son père Silvio Tony P. Ciccone (...)

Publié le 21 janvier 2006

par Nicolas Lavallée