Marijuana et lois canadiennes

Aucun assouplissement en vue

Commentaires

Si les libéraux envisageaient la décriminalisation de la marijuana, les conservateurs s’engagent dans une voie tout à fait contraire.

Le ministre de la Justice, Vic Toews, a fait savoir qu’il n’a pas l’intention d’assouplir la législation actuelle. La consommation de marijuana dans les lieux publics est devenue plus habituelle dans certaines provinces du Canada, dont le Québec. Mais dans certains secteurs, la police a recommencé à sévir; avec le gouvernement conservateur, certains s’attendent à une recrudescence des arrestations au pays. Le gouvernement libéral voulait abolir le caractère criminel de la possession de 15 grammes (environ 20 joints) ou moins de marijuana, ce qui serait devenu un délit mineur passible d’une amende variant entre 100 $ à 400 $. Le projet de loi est cependant mort au feuilleton lors du déclenchement de la dernière campagne électorale, en novembre. La marijuana est la drogue illégale la plus populaire au pays. Une étude publiée en 2004 révélait qu’environ 15% de la population adulte avait consommé du cannabis dans l’année précédente.

 

  Envoyer cet article

Marijuana et lois canadiennes

Aucun assouplissement en vue

Le ministre de la Justice, Vic Toews, a fait savoir qu’il n’a pas l’intention d’assouplir la législa (...)

Publié le 22 mars 2006

par