Municipales 2005

Élections, mode d’emploi

Commentaires

En juin dernier, le gouvernement du Québec adoptait un décret définissant le cadre des prochaines élections municipales du 6 novembre. À la suite des défusions, la ville de Montréal sera constituée de 19 arrondissements. Voici quelques explications pour vous retrouver dans ces élections où vous devrez voter de trois à cinq fois, selon l’endroit où vous habitez.

Le décret provincial établit la division de Montréal en 57 districts électoraux répartis sur 19 arrondissements. Cela représente 105 postes électifs à combler, soit le maire de la ville de Montréal, 19 maires d’arrondissement qui seront par ailleurs membres du conseil municipal de Montréal avec 45 autres conseillers de ville, et 40 conseillers d’arrondissement qui, selon les districts, ne siégeront qu’au conseil d’arrondissement. À l’issue de cette élection, le conseil municipal se composera du maire de la ville et des 64 conseillers de ville, dont les 19 maires d’arrondissement. Chacun des 19 conseils d’arrondissement comptera un minimum de cinq membres, soit le maire d’arrondissement, des conseillers de ville et, selon le cas, des conseillers d’arrondissement.

Les électeurs du Village et du Plateau
Puisqu’une forte proportion de nos lecteurs résident dans les arrondissements de Ville-Marie et du Plateau Mont-Royal, nous utiliserons ces deux arrondissements pour étayer nos explications d’exemples. Les 54 427 électeurs de Ville-Marie et les 70 071 électeurs du Plateau Mont-Royal seront donc chacun représentés au conseil municipal de Montréal par trois conseillers de ville dont le maire de l’arrondissement. Pour atteindre le quota de cinq élus au conseil d’arrondissement, deux conseillers d’arrondissement compléteront ce conseil.
La carte électorale étant modifiée, les trois précédents districts électoraux de Ville-Marie, à savoir Peter-McGill (le quartier des affaires), St-Jacques (le Village) et Ste-Marie (métro Frontenac), ont été refondus en deux districts élargis, limités par la rue St-Denis : Peter-McGill à l’ouest et Ste-Marie/St-Jacques à l’est. Quant au Plateau Mont-Royal, situé à la limite nord de l’arrondissement de Ville-Marie, de l’autre côté de la rue Sherbrooke, il est divisé en trois disctricts : Mile End, Jeanne-Mance et DeLorimier.

Pour qui vote-t-on ?
Chacun des électeurs de ces deux arrondissements devra donc voter quatre fois :
1. pour élire le maire de la ville;
2. pour élire le maire de leur arrondissement;
3. pour élire un conseiller de ville et
4. pour élire un conseiller d’arrondissement.

Infos pratiques
La fermeture des mises en candidature est prévue pour le 14 octobre à 16h30. La liste des candidats ne sera donc officialisée qu’après cette date. Un vote par anticipation aura lieu le dimanche 30 octobre, de midi à 20h, pour le personnel électoral, les personnes handicapées ou ceux qui ne pourront être présents le jour du scrutin
Pour voter, il faut être un citoyen canadien âgé de 18 ans ou plus le 6 novembre 2005, domicilié à Montréal depuis le 1er septembre 2005 et au Québec depuis le 1er mars 2005 et ne pas être en curatelle, ou être propriétaire ou coproporétaire d’une habitation.
Si vous n’étiez pas inscrit sur la liste électorale, faites-le durant les sessions de révision de la liste électorale du 2 au 5 octobre (de 10h à 17h30 le 2; de 14h à 22h les 3 et 4; de 10h à 19h le 5 octobre).

Plus d’infos auprès du Bureau des élections de Montréal, au (514) 872-8850
ou au www.ville.montreal.qc.ca/election

 

  Envoyer cet article

Municipales 2005

Élections, mode d’emploi

Le décret provincial établit la division de Montréal en 57 districts électoraux répartis sur 19 arro (...)

Publié le 19 septembre 2005

par