Svend Robinson

Des problèmes de santé mentale

Commentaires

L’ancien député néo-démocrate Svend Robinson, qui fut le premier député à affirmer son homosexualité, a déclaré, lors d’un entretien à la radio de la CBC, qu’il souffrait de problèmes de santé mentale lorsqu’il a été arrêté pour le vol d’une bague en avril 2004.

Il a avoué, le 6 mai dernier, avoir découvert cette maladie durant la psychanalyse entreprise à la suite de cette affaire. Rétrospectivement, alors qu’il a depuis cessé de faire de la politique, Svend Robinson reconnaît que ce vol lui a peut-être évité de commettre un acte plus grave à cause de ce dysfonctionnement mental. Il a décidé de parler de ses difficultés pour combattre les tabous et les mythes reliés aux maladies mentales, comme il l’a fait pour ceux touchant l’homosexualité. Concernant la déclaration publique sur sa maladie, il parle d’ailleurs d’un «nouveau coming-out».

 

  Envoyer cet article

Svend Robinson

Des problèmes de santé mentale

Il a avoué, le 6 mai dernier, avoir découvert cette maladie durant la psychanalyse entreprise à la s (...)

Publié le 01 juin 2005

par