Mariage gais et élections

Espagne et la chute de la maison Martin

Denis-Daniel Boullé
Commentaires

Alors que le gouvernement Martin est toujours sur le point de tomber en raison du scandale des commandites et risquant de reporter d’autant le vote sur le projet de loi sur le mariage gai, les gais et les lesbiennes espagnols peuvent aujourd’hui pavoiser. Les députés espagnols ont adopté par 183 voix pour et 136 voix contre le projet de loi sur le mariage des couples homosexuels. La loi devrait entrer en vigueur au début de l’été.

L’Espagne devient le quatrième pays ou état après, les Pays-Bas, la Belgique et le Massassuchets à accorder le même statut légal aux couples homosexuels qu’aux couples hétérosexuels. Les campagnes anti-mariage orchestrées par l’Église catholique très puissante en Espagne n’ont pas su endiguer ce désir des Espagnols
d’entrer dans le 21e siècle et de tourner une page avec les années noires du Franquisme.

De ce côté de l’Atlantique, nul ne sait si le souhait du premier ministre Martin d’attendre le dépôt du rapport Gomery avant de déclencher les élections sera respecté par les partis de l’opposition. Le dépôt du rapport aurait lieu en deux temps, début novembre et mi-décembre ce qui laisserait au gouvernement actuel et à son premier
ministre le temps de se refaire une image. Avec un sursis de 9 mois, le projet de loi sur le mariage gai pourrait être sauvé en étant soumis au vote vers la fin de la session parlementaire actuelle. Si les élections
étaient précipitées comme le veulent les partis d’opposition, il y a de forte chance que le mariage gai soit mis de côté pour une longtemps.

 

  Envoyer cet article

Mariage gais et élections

Espagne et la chute de la maison Martin

L’Espagne devient le quatrième pays ou état après, les Pays-Bas, la Belgique et le Massassuchets à a (...)

Publié le 22 avril 2005

par Denis-Daniel Boullé