Ville-Marie

Appui à la Chambre de commerce

André-Constantin Passiour
Commentaires

Alors que les membres de la Chambre de commerce gaie du Québec (CCGQ) se remettent à peine des festivités du Mardi Gras, l’arrondissement Ville-Marie annonçait son octroi d’une subvention pour appuyer les activités de cette association d’affaires. Lors de sa réunion du mardi 1er février, l’arrondissement Ville-Marie autorisait un appui financier de 23 175$ à la CCGQ. «À chaque année, l’arrondissement verse une subvention d’appui à la Chambre. C’est une subvention annuelle.

La Chambre elle-même a amassé cette somme que l’arrondissement peut égaler, et ce, jusqu’à concurrence de 25 000$. Donc, si la CCGQ complète le montant de 25 000$, l’arrondissement versera le reste. Il y a déjà longtemps que l’arrondissement appuie les événements de la Chambre et nous continuerons de le faire», de dire l’attaché de presse de la mairie d’arrondissement, Jean-Luc Thibault. Quelques jours auparavant, le 26 janvier, les membres et amis de la CCGQ se réunissaient pour leur cocktail 6 à 8 mensuel. Plus de 150 personnes se sont ainsi rencontrées dans les bureaux de Charron, Létourneau Avocats, soit la nouvelle place d’affaires, entre autres, de l’ex-président de la CCGQ, Me Louis Charron. Lors de cette soirée dans le Vieux-Montréal, on en a profité pour lancer l’édition 2005 du concours Prix Jeune entrepreneur de la CCGQ, en collaboration avec la Fondation du maire de Montréal pour la jeunesse, et dont la directrice, Liette Lamonde, était présente pour l’occasion. Le nom du récipiendaire du concours est, règle générale, divulgué lors d’une soirée de gala que l’on tient à la fin du mois de juillet. La conseillère municipale de Peter-McGill, Louise O’Sullivan, et la directrice des premiers Outgames mondiaux Montréal 2006, Louise Roy, y étaient également.

En route vers 2006
Lors de ce même conseil d’arrondissement, les élus ont approuvé un prêt d’équipements à l’organisation des Outgames de 2006. Il s’agit de la réservation de plateaux de basket-ball et de gymnases du Cégep du Vieux-Montréal. Ce prêt d’équipements de l’arrondissement est d’une valeur de 5 000 $ et s’ajoute aux autres subventions et appuis déjà consentis par les élus municipaux. «On s’y prend d’avance pour ce genre de choses parce que, mine de rien, ces jeux arrivent à grands pas, et il faut donc être prêts pour leur tenue. C’est normal de réserv er des équipements dès maintenant», de poursuivre M. Thibeault. En tout, la Ville de Montréal et l’arrondissement Ville-Marie fournissent aux Outgames 2006 des biens et services d’une valeur de 1 M$. Ville-Marie a aussi versé, depuis 2003, 75 000 $ pour l’aide à l’organisation de leur week-end bénéfice, lors de la Fête du travail. De plus, le responsable pour le secteur commercial du Village gai à l’arrondissement, Michel St-Louis, a été «prêté» à temps partiel au comité organisateur et, d’ici la fin de l’année 2005, il travaillera à temps plein pour les jeux. «Cela fait partie de tout cet octroi de biens et services par l’arrondissement aux Outgames. Nous agissons aussi comme facilitateur pour l’obtention de permis, etc. Nous sommes présentement en discussion avec le comité pour la tenue d’activités au Carré Viger, qui sera rénové, mais on veut voir leurs besoins afin de préparer ce parc pour leurs événements», d’ajouter Jean-Luc Thibeault.

 

  Envoyer cet article

Ville-Marie

Appui à la Chambre de commerce

La Chambre elle-même a amassé cette somme que l’arrondissement peut égaler, et ce, jusqu’à concurren (...)

Publié le 28 février 2005

par André-Constantin Passiour