Un notaire hétéro fier de marier des gais et des lesbiennes

Denis Gauthier
Commentaires
En cette période où nos politiciens à Ottawa discutent beaucoup du mariage gai, voici mon point de vue. J’ai célébré à ce jour beaucoup de mariages et d’unions civiles, dont plusieurs entre personnes du même sexe. Je l’ai fait et je continuerai de le faire pour des raisons de justice, de respect, d’équité et, tout simplement, de dignité. Depuis quelques semaines, je suis surpris de l’ampleur des discussions et de la perte de temps qu’elles engendrent. La chose me semble tellement évidente : le statu quo est inacceptable, je suis donc pour le libre accès au mariage pour les gais et les lesbiennes . Continuer de refuser cet accès aura pour effet de maintenir une situation totalement perverse : deux catégories de citoyens, les hétéros et les autres. Comment justifier à mes enfants que la société dans laquelle je vis permet toujours, en 2005, cette ségrégation? Je ne pourrais me regarder dans le miroir si je n’apportais pas mon humble contribution afin que les choses changent! Voilà pourquoi je célèbre des mariages gais. En terminant, j’aimerais m’adresser à mes collègues notaires, avocats et juristes. Jusqu’à récemment, je connaissais peu la communauté gaie. J’y ai découvert des hommes et des femmes très sympathiques. Je me sens fort privilégié de pouvoir partager avec eux le bonheur, le plaisir et la fierté d’unir leurs destinées. J’espère que vous serez nombreux à m’imiter. Le train passe, n’ayez pas peur d’embarquer.