Canada - Mariage

Le débat sur le mariage gai au Parlement

Caroline Lavigne
Commentaires

Le Premier ministre Paul Martin a défendu mercredi devant la chambre des Communes le projet de loi de son gouvernement sur le mariage entre conjoints de même sexe, un projet violemment contesté par l'opposition conservatrice et les lobbies religieux.

Paul Martin, qui, avant d'accéder au pouvoir en décembre 2003, s'était lui-même prononcé pour le maintien de la définition traditionnelle du mariage, a souligné que la reconnaissance de la légalité des mariages gais par plusieurs tribunaux incluant la Cour suprême du Canada avait fait évoluer ses convictions.

La Charte des droits et libertés, pièce maîtresse de la constitution canadienne, "a été enchâssée pour garantir que les droits des minorités ne soient pas sujets, et ne soient jamais sujets à la volonté de la majorité", a déclaré le Premier ministre.

Présenté officiellement à la chambre, le projet de "loi sur le mariage civil" prévoit de modifier la définition du mariage pour en faire l'union de "deux personnes", et non plus celle d'un homme et d'une femme, tout en laissant la liberté aux Eglises de refuser de célébrer ce type d'unions si elles sont contraires à leur conviction.
Mais dans les faits, avant même ce projet de loi, les couples homosexuels ont déjà obtenu par décision de justice le droit de se marier dans huit des dix provinces canadiennes et un des trois territoires du Grand Nord.
"Le débat se résume à savoir si devons passer outre un droit déjà établi", a fait valoir le Premier ministre, du Parti libéral. Le chef du parti Conservateur, un des plus farouches opposants à la légalisation des mariages gais, a accusé le gouvernement de toucher à "une institution fondamentale de la société".

 

  Envoyer cet article

Canada - Mariage

Le débat sur le mariage gai au Parlement

Paul Martin, qui, avant d'accéder au pouvoir en décembre 2003, s'était lui-même prononcé pour le mai (...)

Publié le 19 février 2005

par Caroline Lavigne