Semaine de prévention du suicide, 6 au 12 février 2005

Gai Écoute propose une nouvelle approche de prévention du suicide chez les personnes homosexuelles

Nicolas Lavallée
Commentaires

Le service d’aide, d’écoute téléphonique et de renseignements Gai Écoute profite de la quinzième édition de la Semaine de prévention du suicide pour dévoiler les conclusions d’un groupe de réflexion, mis sur pied par Gai Écoute, sur la prévention du suicide chez les personnes homosexuelles.

Le rapport, intitulé L’urgence d’agir – La prévention du suicide chez les personnes homosexuelles, propose une nouvelle approche de la prévention du suicide chez les personnes homosexuelles : l’homosexualité n’est pas un facteur de suicide. Monsieur Laurent McCutcheon, président de Gai Écoute, rappelle en effet " qu’il n’est pas correct de faire une relation directe entre l’orientation homosexuelle et le suicide. Toutefois, des personnes homosexuelles peuvent être à risque élevé de suicide à un moment précis de leur vie, celui de la découverte et de la prise de conscience de leur différence. Cette période est caractérisée par une crise d’identité en rapport avec l’orientation sexuelle, se manifestant par un questionnement, un inconfort, un stress et une anxiété qui poussent à l’isolement. "

Se réfugiant derrière le silence tout au long de cette période, les personnes homosexuelles sont confrontées à l’homophobie, aux préjugés, à la condamnation par la société et par les autorités religieuses, au rejet par la famille, au rejet par les pairs, au refus de leur propre image, à l’isolement, à la solitude morale et à la négation de leur homosexualité. De surcroît, leur silence les privera du recours aux ressources, du soutien de la famille, des amis et des pairs. Le moment, la durée, l’âge où se présente cette période varient d’une personne à l’autre : ce sera à l’adolescence pour plusieurs et à l’âge adulte pour d’autres. Elle sera facile pour les uns, difficile pour les autres, voire tragique pour certaines personnes.

Le groupe de réflexion recommande au ministère de la Santé et des Services sociaux de reconnaître, dans ses politiques, les personnes homosexuelles comme étant un groupe à risque élevé de suicide au moment où elles vivent une crise d’identité en rapport avec l’orientation sexuelle. Toujours au regard de cette approche, le groupe propose aussi d’accroître le niveau de connaissance sur cette problématique, de dispenser des services d’adaptation à l’orientation homosexuelle, de mener des campagnes d’éducation et de sensibilisation et d’offrir des outils de prévention.

Le rapport est disponible, en format PDF, sur le site Internet de Gai Écoute à l’adresse suivante : www.gai-ecoute.qc.ca/suicide.

Bien que Gai Écoute ne soit pas spécialisé dans l’intervention auprès des personnes suicidaires, la perte d’espoir, la perte de confiance dans l’avenir et les idées suicidaires sont omniprésentes dans les appels que l’organisme reçoit. C’est pourquoi, à l’occasion de la semaine de prévention du suicide, il importe de rappeler aux personnes qui ont des idées suicidaires, ainsi qu’aux personnes qui croient qu’un proche vit des difficultés pouvant mener au suicide et qui ne se sentent pas à l’aise d’intervenir, de contacter Gai Écoute. Les services sont gratuits, confidentiels, anonymes et sont accessibles sans frais de partout au Québec, sept jours sur sept. Grand Montréal : (514) 866-0103, ailleurs au Québec : 1 888 505-1010. Site Internet : www.gai-ecoute.qc.ca.

Les membres du groupe de réflexion :

Pierre E. Audet, Juge de la Cour du Québec, Michel Beaulieu, directeur général de Gai Écoute, Yannick Dion, T.S.P., travailleur social et étudiant au doctorat en psychologie, Jacques Hébert, éducateur, coordonnateur du groupe de réflexion sur l’éducation des garçons, Alain Johnson, ex-directeur général de l’Association québécoise de prévention du suicide, Simon Louis Lajeunesse, professeur, École de service social, Université d’Ottawa, Louis Lemay, directeur général de Suicide-Action Montréal et Laurent McCutcheon, président de Gai Écoute et de la Fondation Émergence.

 

  Envoyer cet article

Semaine de prévention du suicide, 6 au 12 février 2005

Gai Écoute propose une nouvelle approche de prévention du suicide chez les personnes homosexuelles

Le rapport, intitulé L’urgence d’agir – La prévention du suicide chez les personnes homosexuelles, p (...)

Publié le 28 janvier 2005

par Nicolas Lavallée