Tendance maghrébienne

Sous le soleil Tunisien

Étienne Dutil
Commentaires

Vous êtes allé dix fois à Varadero, trois fois à Cancun, deux fois à Sosua et vous désespérer de dénicher une nouvelle destination soleil?

Eh bien, c'est maintenant tout trouvé, s'il n'en tient qu'à Noureddine Belhaja AIi, propriétaire de Vacances Beltour. C'est qu’il ne jure, ces temps-ci, que par la Tunisie. Cette destination, depuis cinq ou six ans, est devenue très «tendance». C'est qu'à la fois, on peut se dorer l'anatomie, mais aussi ne pas bronzer idiot, car c'est 3000 ans d'histoire qui vous attendent.

C’est une civilisation qui a connu les invasions des Grecs, des Phéniciens et des Romains. Tous ces passages ont laissé des traces. Ali n'est pas qu'un simple patron d'agence de voyage. Il a également le statut de grossiste, et c'est lui qui conçoit ses forfaits, dont le standard est un séjour de trois semaines, deux repas par jour et six excursions (dont quatre jours dans le désert) pour 1850$ avant taxes. Le vol se fait avec Air Maroc, qui se rend à Tunis en passant par Casablanca. Des noms déjà si exotiques. Arrivé sur place, on s'émerveillera des plages de Hammamet et du charme de la ville de Sousse...

À propos, est-il possible de succomber au jeu de l'amour avec les garçons croisés, au teint patiné par le sable? Petit sourire de M. Ali qui rappelle que la Tunisie est un pays très tolérant.