Exit la section gaie ?

La librairie Renaud-Bray retire sa section gaie

Commentaires

Il y a cinq ans, la librairie Renaud-Bray s’établissait dans le Village, à Montréal. «Renaud-Gai», voilà comment je me plaisais à l’appeler, parce que la librairie avait su faire une place importante à la littérature gaie. Mais la grande chaîne tournera bientôt la page en faisant disparaître la section gaie de son magasin de la rue Sainte-Catherine Est.

En novembre prochain, la librairie Renaud-Bray du Village se refera une beauté. Une nouvelle moquette, un nouveau comptoir, une nouvelle disposition. Ça, c’est la bonne nouvelle. La mauvaise, c’est que, dans sa métamorphose, elle perdra sa section gaie. Exit ce pan de mur sur lequel on trouvait des romans gais et lesbiens, des essais sur l’homoparentalité ou encore des bandes dessinées gaies. Dorénavant, tous ces livres seront disséminés un peu partout dans le magasin, dans les sections régulières (roman, société, bandes dessinées, voyage, etc.).

Pourquoi éliminer la section gaie, présente depuis l’arrivée de Renaud-Bray dans le Village? La directrice des communications chez Renaud-Bray, Carole Morency, affirme que c’est avant tout pour permettre aux clients de se retrouver plus facilement. En fait, pour illustrer son propos, Mme Morency spécifie que ce sera plus facile pour les «madames hétérosexuelles travaillant à Radio-Canada» de trouver un roman de Michel Tremblay s’il est dans la section roman plutôt que dans la section gaie. Va pour cet auteur à succès dont la réputation n’est plus à faire, mais qu’en sera-t-il des auteurs moins connus ?

Aussi, comment réagira la clientèle gaie et lesbienne qui a vu, avec les années, la section gaie prendre de plus en plus d’ampleur? Du côté de Renaud-Bray, on nous assure qu’il y aura un «cube thématique» où seront mis en valeur les livres gais récents. Or, impossible de savoir la dimension de ce cube, pas plus que l’endroit où il sera placé dans le magasin, alors qu’en ce moment, le «coin gai» est plutôt bien situé, à l’avant de la boutique, juste à côté du comptoir-caisse. «Vous viendrez voir une fois que les changements seront faits. Je ne peux rien vous dire de plus», conclut Mme Morency.

J’ai demandé à Louis Godbout, des Archives Gaies du Québec, ce qu’il pensait de la décision de Renaud-Bray : «C’est une véritable insulte à sa clientèle et un incroyable recul pour la visibilité des cultures gaie, lesbienne et trans. Après 30 ans de lutte pour faire reconnaître dans le milieu de l'édition, de la bibliothéconomie et de la librairie la légitimité d'un classement qui reconnaît l'existence de catégories telles que «littérature gaie», «histoire lesbienne» ou «études queer» et à une époque où il se publie un nombre record d'ouvrages qui trouvent enfin leur place légitime dans ce classement, on comprend mal pourquoi Renaud-Bray décide de faire marche arrière.»
Pour sa part, le président de Gai Écoute, Laurent McCutcheon, trouve «déplorable» la décision de la librairie québécoise. Tentant une explication, il fait l’hypothèse que c’est que pour des raisons financières que la maison mère décide de démanteler sa section gaie. Du côté du libraire, rien n’indique que ce sont les faibles ventes de livres gais qui sont à l’origine de ce changement.

Personnellement, j’ai peur que disparaisse le charme de cette succursale. Triste de voir que dans un effort d’uniformisation de ses magasins, Renaud-Bray oublie la spécificité des clientèles qu’elle dessert. Exit Renaud-Gai ? Est-ce la fin d’un chapitre ou la fin de l’histoire pour la section gaie ?

Et vous, qu’en pensez-vous ? Faites-en part à Renaud-Bray (maison mère). Qui sait ? vous changerez peut-être l’histoire...

Envoyez vos commentaires à l’attention de Carole Morency, directrice des communications, Librairie Renaud-Bray, 306, rue Saint-Zotique Est, Montréal, Qc, H2S 1L6

 

  Envoyer cet article

Exit la section gaie ?

La librairie Renaud-Bray retire sa section gaie

En novembre prochain, la librairie Renaud-Bray du Village se refera une beauté. Une nouvelle moquett (...)

Publié le 20 octobre 2004

par