Hamilton

Descente dans un sauna

André-Constantin Passiour
Commentaires

Le 3 août dernier en soirée, le sauna Warehouse Spa and Bath a reçu la visite d’un contingent formé de policiers, de pompiers ainsi que de représentants sanitaires et de l’administration de la municipalité. Des contraventions ont été émises pour manquements à des règlements municipaux mineurs, tandis que deux hommes ont été arrêtés présumément pour actes indécents.

Ce raid fait partie d’une opération qui visait 14 commerces de Hamilton, au sud de Toronto, mais le Warehouse était le seul établissement gai sur cette liste, a indiqué le sergent Glenn Bullock du Service de police de Hamilton.
La police aurait vu ou su que des actes indécents se seraient produits dans une salle de visionnement pornographique», a dit Bullock selon le site Xtra.ca. Les deux personnes ont été inculpées sur place puis relâchées. Leurs noms n’ont pas été divulgués.

Le propriétaire du lieu, quant à lui, fait face à des accusations concernant trois règlements municipaux sur les incendies, cinq autres sur des permis et deux accusations pour entorse consommation de cigarettes, enfreignant ainsi la loi provinciale.

On ne savait pas encore si la police allait porter des accusations d’avoir tenu une maison de débauche tel que le permet le Code criminel. Par ailleurs, le sergent Bullock a indiqué que la police ne ciblait pas les relations sexuelles consensuelles dans un sauna gai. Questionné à savoir si des relations sexuelles entre hommes dans un sauna devaient être considérées comme des actes indécents, le sergent Bullock aurait répondu que c’est à un juge d’en décider, mais aurait rajouté que «n’importe quelle personne doit s’assurer de respecter la loi au Canada, point».

 

  Envoyer cet article

Hamilton

Descente dans un sauna

Ce raid fait partie d’une opération qui visait 14 commerces de Hamilton, au sud de Toronto, mais le (...)

Publié le 18 août 2004

par André-Constantin Passiour