résultats individuels

Du côté des candidats gais

Denis-Daniel Boullé
Commentaires

Réal Ménard a été réélu haut la main dans le comté Hochelaga. Avec son collègue Svend Robinson, ils ont été les premiers à parler en chambre des discriminations faites aux minorités sexuelles.

Svend Robinson, qui s'est retiré de la vie politique, se voit remplacé par son attaché politique de longue date, Bill Siksay, dans le comté de Barnaby-Douglas en Colombie-Britannique.

On aurait souhaité que l'ancien maire de Winnipeg, Bill Murray, lui aussi ouvertement gai et se présentant sous la bannière libérale, rejoigne aussi la Chambre des communes, mais il a été défait par un candidat conservateur.
Jean-François Thibault (ci-contre), candidat du parti Libéral, et Pierre Albert, du parti Conservateur, n’ont pas réussi à ralentir la vague bloquiste qui a déferlée sur le Québec. C’est, en effet, sans surprise et avec une majorité écrasante que le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, a été réélu dans Laurier.

L’avocat Christian Bolduc (ci-contre) — qui fut co-président du comité de candidature de Montréal pour les Jeux Gais de 2002 et qui se présentait pour le Parti Libéral dans Rosemont-La petite Patrie — a été défait par Bernard Bigras du Bloc.

 Quant à Scott Brison (ci-contre), un transfuge du parti conservateur à la suite de la fusion de ce parti avec

 

  Envoyer cet article

résultats individuels

Du côté des candidats gais

Svend Robinson, qui s'est retiré de la vie politique, se voit remplacé par son attaché politique de (...)

Publié le 22 juillet 2004

par Denis-Daniel Boullé