Star Académie 2004

Une année remplie… de bons et de moins bons coups

Éric Paquette
Commentaires
Pour une deuxième année consécutive, le Québec en entier retenait son souffle tous les dimanches en regardant le variété de Star Académie. L’équipe des Productions J n’y est pas allée de main morte pour nous en mettre plein la vue et pour nous garder en haleine jusqu’à la toute fin. Et pour les candidats, rien n’était négligé pour se faire connaître et atteindre la gloire. Pour avoir été présent au Studio Mel’s presque toutes les semaines, voici donc une liste subjective des bons et des mauvais coups de la cuvée 2004. Bons coups
1. Un moment touchant et drôle à la fois lorsque la grand-mère de Sandy est venue la rejoindre sur la scène pour interpréter Amazing Grace avec sa petite-fille : "Ge pweu mètwe mes bagages dans l’autobus ?"

2. Samantha Fox, Liane Foly, Claude Léveillé, Kevin Parent, Lara Fabian et Laurence Jalbert : que de rendez-vous touchants qui ont sans doute marqué l’esprit et le cœur des participants !

3. L’hommage à Stéphane Venne pour l’ensemble de sa carrière et de son œuvre par les candidats de l’académie et Renée Claude : un bon et juste retour des choses à la suite de l’immense succès de Et c’est pas fini version 2003 qui a remporté le Félix de la chanson de l’année.

4. Les mots d’encouragements aux candidats mis en danger: que ce soit la Nadia Comaneci qui encourage son compatriote roumain Cornéliu ou le chum de Marie-Ève qui lui dit qu’il l‘aime sur une plage d’Afrique, tous les moyens sont déployés, et ce, à travers le monde, pour trouver les bonnes paroles qui sauront encourager les académiciens.

5. Bravo! Bravo! et encore bravo! pour la mise en scène spectaculaire pour l’ensemble des galas. De l’athlète du Cirque Eloise avec Marie-Élaine Thibert et Martin, en passant par le banc de parc sous la pluie avec Meggie et Éric Lapointe, rien n’était laissé au hasard. L’interprétation de Miss Sarajevo par l’ensemble des académiciens et académiciennes était aussi une pure merveille avec les décors sur la scène et les balançoires pendues au-dessus des têtes des quelque 300 personnes que contient le studio.

Mauvais coups
1. Les démarches des filles en talons hauts: oubliez ça ! Gardez vos running shoes !

2. Le remplissage de temps comme la présentation du frère de Jason à Meggie. On veut voir du monde chanter, pas un remake d’Occupation double ! Ajoutons au remplissage de temps les commentaires rarement pertinents de Bruny Surin.

3. La comédie musicale Rent! avec Marie-Mai Bouchard et Jean-Francois Bastien: du lypsinc à Star Académie ?

4. Boom Desjardins, directeur de l’académie : on peut-tu être encore plus entêté et moins ouvert d’esprit ? Denise, viens à sa rescousse !

5. Heu… à quelle heure il fini le gala? 21h? 21h15? ou 21h30?

Quoi qu’il en soit, ce n’est sûrement pas la première fois que vous lisez ou entendez des opinions, aussi différentes ou semblables les unes que les autres, sur Star Académie. Reste à voir ce que nous réserve l’équipe de notre petite Julie pour l’an prochain. La barre est de plus en plus haute!