Sensibilisation aux réalités des personnes vivant avec le VIH en milieu de travail

Le Dr Réjean Thomas en tournée avec le Cirque du Soleil

André-Constantin Passiour
Commentaires

Le médecin bien connu ne s’en va pas faire l’acrobate, mais donner une série de conférences sur le VIH/sida au personnel, aux artistes et artisans du Cirque du Soleil. "L’Affaire Matthew Cusick" a mis en lumières la nécessité de sensibiliser les gens du Cirque, la haute direction en premier lieu, sur les modes de transmission du VIH et ce qu’ils supposent comme prévention. Le Dr Réjean Thomas, qui vient de se voir remettre un prix-hommage par la Fondation Farah, s’est fait offrir par la direction du Cirque du Soleil de sensibiliser son personnel.

On se rappellera qu’en avril 2003, un acrobate américain du Cirque, Matthew Cusick, avait été congédié après que l’administration a découvert qu’il était porteur du VIH. Cusick devait apparaître dans le spectacle Mystère, à Las Vegas. L’acrobate a porté plainte devant la Commission américaine de l’égalité de l’emploi qui lui a finalement donné raison, accusant le Cirque du Soleil de discrimination et lui ordonnant qu’il soit réembauché. Toute cette histoire a fait couler beaucoup d’encre, bien des personnalités ayant appuyé Cusick, ce qui a donné mauvaise presse à cette "multinationale" québécoise du spectacle.

"Le Cirque du Soleil m’avait approché pour me demander mon avis sur la question et voir si j’étais prêt à donner des conférences. J’étais d’accord à la condition qu’ils (les gens du Cirque) réembauchent Cusick à son poste d’acrobate. C’est dommage, Cusick a décidé de ne pas reprendre son rôle, mais j’ai vu que l’admisnistration du Cirque avait eu l’humilité de reconnaître qu’elle s‘était trompée et qu’elle voulait le réengager. Le Cirque s’est aussi rendu compte qu’il fallait peut-être plus d’information sur le sida et les hépatites B et C pour ses employés", d’expliquer le Dr Thomas. Ce dernier se rendra donc partout où le Cirque du Soleil tient des spectacles. Après Las Vegas, le médecin de l’Actuel ira donc à Lyon, Amsterdam, Orlando et Denver, entre autres, en plus du siège social de Montréal évidemment. "L’accueil des gens du cirque est très bon, de poursuivre le Dr Thomas. Les gens qui y travaillent viennent d’une cinquantaine de pays et, avec ceux venant de l’Europe de l’Est, c’est malheureux, mais on est presque ramené au tout début des années 1980, en ce sens qu’ils n’ont pas le même niveau d’éducation et d’information sur le VIH qu’en Amérique du Nord. Il y avait donc nécessité de faire de la sensibilisation."

 

  Envoyer cet article

Sensibilisation aux réalités des personnes vivant avec le VIH en milieu de travail

Le Dr Réjean Thomas en tournée avec le Cirque du Soleil

On se rappellera qu’en avril 2003, un acrobate américain du Cirque, Matthew Cusick, avait été congéd (...)

Publié le 21 avril 2004

par André-Constantin Passiour