la recherche d’un emploi ?

Le Salon Emploi-Formation, les 6 et 7 avril, au Palais des congrès de Montréal

Hector Cartier
Commentaires
Le Salon Emploi-Formation, qui a lieu deux fois l’an, tiendra sa 22e édition les 6 et 7 avril prochain, au Palais des congrès de Montréal. Ce salon de recrutement occupe désormais une place privilégiée dans la stratégie des employeurs et des établissements d’enseignement à la recherche de nouveaux talents. Plus de 9000 emplois seront offerts sur place par de nombreux exposants. Alors, si vous êtes à la recherche d’un emploi ou pensez à une réorientation de carrière, ce Salon est l’endroit où vous devez allez. Le Salon Emploi-Formation est le plus important salon d’emplois au Québec avec ses quelque 250 exposants dans les domaines de l’administration, du commerce de détail, des centres d’appels, de la santé, du transport, de la vente, des finances, des assurances, de la sécurité, des ressources humaines, de l’alimentation, de l’informatique, pour ne nommer que les principaux secteurs.

Un rendez-vous unique
Toutes les entreprises à la recherche de main-dœuvre, les agences de placement, les institutions spécialisées se sont passé le mot : ce salon est incontournable ! Beljob.ca, le Collège CDI, la Commission scolaire de Montréal, les Forces armées canadiennes, le Collège Salette, les boutiques Jacob, la Commission de la fonction publique du Canada, le Groupe Pages Jaunes, Pfizer, Les Services Ultramar et bien d’autres vous attendront à leur kiosque pour vous rencontrer.

Selon un sondage réalisé auprès des exposants présents lors du dernier Salon, en septembre dernier, le processus de présélection et la majorité des 9000 postes qui étaient offerts sont comblés ou en voie de l’être. Environ le même nombre de postes devrait être offert pour la prochaine édition du salon en avril.

Le Salon en bref
Le Salon est divisé en pavillons thématiques : pavillon de l’emploi, pavillon de la formation, le carrefour de l’aide à l’emploi. Ce dernier est constitué d’organismes sans but lucratifs qui offrent différents services auprès des chercheurs d’emplois. Quant au boulevard de l’emploi, il s’agit d’un méga babillard sur lequel des centaines de postes sont affichés par des entreprises présentes ou non à titre d’exposant. Il ne faut pas oublier le Café Internet Beljob — Collège CDI où tous pourront partir à la recherche de l’emploi rêvé.

Aussi, pour le bénéfice de tous les visiteurs, des conférences seront données sur des thèmes aussi variés que la motivation, le travail idéal, le plaisir de travailler, les histoires à succès, et bien d’autres.

Cette année encore, le Salon comportera une section réservée aux carrières en centres d’appels. Après un vif succès lors des années antérieures, cette section revient en avril et en septembre 2004, lors des deux Salons Emploi-Formation. Cette section du salon permet d’attirer de manière plus ciblée des candidats hautement qualifiés. Les employeurs présents au dernier salon, tels que Banque Nationale, Sears Canada, Voxdata et Adecco sont unanimes : il s’agit de la meilleure façon de recruter pour les centres d’appels.

Des concours pour tous
Chaque édition regorge d’occasions de participer à de nombreux concours. Non seulement le Salon offre plus de 9000 emplois, mais aussi il lance des concours qui sauront en intéresser plus d’un. Cette édition-ci ne fait pas exception avec le concours du Collège Salette, organisé en collaboration avec le Journal de Montréal. Le Collège CDI, quant à lieu, vous offrira la chance de gagner une carrière branchée, en partenariat avec TQS. Vous pourriez également participer au concours "Vivez une journée inoubliable à Québec au Musée de la civilisation", parrainé par le Journal de Montréal. Vous retrouverez tous les détails sur ces concours sur le site Internet de l’événement, de même que de plus amples informations sur ce salon incontournable pour ceux qui sont à la recherche d’un emploi ou d’une formation.

Salon Emploi-Formation, les 6 et 7 avril 2004, au Palais des congrès de Montréal. L’admission générale est de 7$ et de 5$ pour les étudiants.