La campagne au leadership du parti conservateur

Belinda Stronach défend le mariage gai

Nicolas Lavallée
Commentaires

Candidate au leadership conservateur, la multi-millionnaire Belinda Stronach a entrepris sa tournée de l'Ouest du Canada, le 21 janvier, en s'aventurant sur la quetsion du mariage gai, un dossier controversé au sein du nouveau parti créé par la fusion du parti progressiste Conservateur et de L’Alliance canadienne.

Mme Stronach a affirmé, au cours d’une émission de radio de Winnipeg, que le mariage de conjoints de même sexe fait partie des droits de la personne. "Les gens devraient être traités également en vertu de la loi, que vous soyez un homme ou une femme, quelle que soit votre religion ou votre culture", a soutenu Mme Stronach au cours de ce premier événement public depuis le lancement officiel de sa campagne, mardi, à Aurora en Ontario. Elle a ajouté qu'elle comprenait que certains membres du parti ne partagent pas sa position, qu'elle écouterait ce qu'ils ont à dire et qu'elle leur permettrait de voter librement sur ce sujet au Parlement. La position de Mme Stronach contraste avec celle de son adversaire Stephen Harper, qui a été applaudi à Winnipeg, la semaine dernière, lorsque, dans un discours, il a défini le mariage non comme un droit, mais comme une valeur sociale partagée entre un homme et une femme. M. Harper, ex-leader de l'Alliance canadienne, est généralement considéré comme jouissant d'une solide avance dans l'Ouest, à cause de la forte représentation d'alliancistes au sein du nouveau Parti conservateur du Canada. En revanche, Mme Stronach peut compter sur l'appui de l'ex-premier ministre du Manitoba Gary Filmon et de plusieurs conservateurs provinciaux.

 

  Envoyer cet article

La campagne au leadership du parti conservateur

Belinda Stronach défend le mariage gai

Mme Stronach a affirmé, au cours d’une émission de radio de Winnipeg, que le mariage de conjoints de (...)

Publié le 28 janvier 2004

par Nicolas Lavallée