Mariage gai

La Colombie-Britannique autorise les mariages gais

Caroline Lavigne
Commentaires

Après l’Ontario, c’est la Colombie-Britannique qui a autorisé le 7 juillet dernier les mariages entre conjoints de même sexe.

La Cour d’appel de la province avait opté en faveur des mariages gais mais avait imposé un moratoire jusqu’en juillet 2004, afin de laisser au gouvernement fédéral le temps de finaliser une loi sur la question. Suite à la décision de la Cour d’appel de l’Ontario d’ouvrir le mariage aux gais et lesbiennes, les associations d’homosexuel(le)s ont demandé au tribunal de Colombie-Britannique d’en faire autant. Estimant que rien ne s’opposait à la levée du moratoire la Cour a finalement permis les mariages gais. Confrontée aux mêmes demandes, la Cour d’appel du Québec n’a pas encore permis les mariages d’homos. Ici, l’union civile entre les conjoints de même sexe est possible depuis un an et offre les mêmes droits que le mariage qui reste lui de compétence fédérale. Grâce à ces décisions historiques, les célébrations de la fierté de Toronto ont connu une affluence importante de touristes des États-Unis (malgré la crainte du SRAS) qui souhaitaient s’unir, la Colombie-Britannique pourrait à son tour devenir l’eldorado des gais de la côte ouest américaine. Le directeur général de l'Association internationale de voyage des gais et lesbiennes, Robert Wilson, confiait à Radio-Canada que "plusieurs couples américains vont venir au Canada pour convoler en justes noces".

 

  Envoyer cet article

Mariage gai

La Colombie-Britannique autorise les mariages gais

La Cour d’appel de la province avait opté en faveur des mariages gais mais avait imposé un moratoire (...)

Publié le 09 juillet 2003

par Caroline Lavigne