Danse mode 2003

Danser et parader pour démystifier

Claudine Metcalfe
Commentaires

Le Groupe de recherche et d’intervention sociale de Montréal, le GRIS, organise un grand événement bénéfice, Danse mode 2003, les 9 et 10 mai, au Théâtre National.

Le spectacle-danse est une idée de Sylvain Lavoie, qui est également un des intervenants du GRIS. Seront réunis sur scène la gang du GRIS, les danseurs élites du club Bolo, Gayrobic et le célèbre duo de danse-sportive de Louis-Philippe Deslauriers et Frédéric Côté. La soirée a pour but d’expliquer la mission du groupe, de vous divertir et d’amasser des fonds. Rappelons que les intervenants du GRIS vont bénévolement dans les écoles afin de démystifier l’homosexualité par des témoignages de gais et de lesbiennes.
Louis-Philippe Deslauriers et Frédéric Côté, deux danseurs de compétition, seront de la soirée. "Sylvain nous a invités à la suite d’une participation à une soirée du GRIS pour Noël dernier, explique Louis-Philippe. Malgré un horaire de travail des plus chargés, comment refuser pour une si bonne cause?

En effet, la mission du GRIS est essentielle pour notre communauté, et c’est avec plaisir que Louis-Philippe et moi, nous participons à cet événement", dit Frédéric. Selon les deux jeunes danseurs, bien que tous les groupes communautaires soient importants, les objectifs du GRIS les rejoignent particulièrement. "Comme jeunes, nous n’avons pas connu de difficultés en faisant notre coming out. Tous les jeunes n’ont pas cette chance, et nous pensons que les interventions du GRIS aident à faire accepter les jeunes gais et lesbiennes dans leur milieu de vie", explique Louis-Philippe. Selon eux, c’est en faisant de l’éducation et de la démystification que la société se portera mieux, grâce à une meilleure compréhension des différences. "Je ne comprends pas qu’un groupe qui fait un travail aussi important soit aussi peu financé par le gouvernement ou par le privé.

C’est donc important de s’engager, de mener une action à la mesure de nos capacités et de notre disponibilité afin d’aider ce groupe communautaire", dit Louis-Philippe. Ils préparent donc un numéro bien spécial pour l’occasion. Un duo d’enfer d’une dizaine de minutes, quelque chose d’enlevant et d’énergique. Quatre chansons, quatre danses en rafale. "Je vais vous avouer que bien que je sois jeune et en forme, je trouve ça bien difficile pour mon cardio!" avoue celui qui a abandonné la compétition pendant quelques mois. "Je me remets en forme, puisque j’ai recommencé la compétition." De plus, lors de cette soirée, surprises et prix de présence attendent les généreux spectateurs.


Danse-mode 2003, les 9 et 10 mai, au Théâtre National, 1220, rue Sainte-Catherine Est, à 20 h. Pour info : (514) 590-0016. Billets : 15 $, en vente chez Priape ou le soir même à la porte

 

  Envoyer cet article

Danse mode 2003

Danser et parader pour démystifier

Le spectacle-danse est une idée de Sylvain Lavoie, qui est également un des intervenants du GRIS. S (...)

Publié le 17 avril 2003

par Claudine Metcalfe