Les héros d’une guerre silencieuse

La 3e édition de la soirée HOMMAGE AUX HÉROS

Caroline Lavigne
Commentaires

Le 6 mars dernier, à l’hôtel Wyndham de Montréal, plus de 600 invités s’étaient réunis afin de saluer le travail exceptionnel et remarquable de 10 Québécois et Québécoises qui se sont démarqués dans la guerre contre le VIH/sida.

La 3e édition de la soirée Hommage aux Héros, organisée par la Fondation Farha, se voulait l’occasion de saluer des individus qui, par leur dévouement et leur travail extraordinaire, méritent une reconnaissance publique. Les récipiendaires, si judicieusement baptisés "les soldats de l’espérance", ont reçu une œuvre du sculpteur Armand Vaillancourt, créée exclusivement pour cette occasion et intitulée Spirale… Axis mundi. Parmi les récipiendaires de cette année, on compte Louis-Marie Gagnon, cofondateur et directeur général de Maison Plein Cœur, qui a été et est encore un lien pour redonner la dignité et le pouvoir d’agir aux personnes atteintes et leur permettre, lorsqu’elles le désirent, de mourir dans leur milieu naturel, c’est-à-dire à leur résidence; Michel Parenteau, président-fondateur de la Fondation d’aide directe, ce centre unique à Montréal d’aide directe apportée aux personnes et aux familles démunies vivant avec le VIH/sida; et Michel Richard, intervenant à la maison d’Hérelle et militant gai de la première heure. Un hommage posthume a été rendu à Esther Valiquette (1962 – 1994) qui a investi son talent dans une brève mais profonde réalisation artistique. On lui doit quelques vidéos mêlant essai, journal personnel et documentaire, dont l’émouvant Singe Bleu. Les autres honorés sont le Dr Norbert Gilmore, médecin au CSUM Royal-Victoria et à l’hôpital Général de Montréal; Jasmin Ratté, conférencier-bénévole; Johanne Samson, coordonnatrice de recherche du Centre maternel et infantile sur le sida de l’Hôpital Sainte-Justine de Montréal; Marie-Anésie Harerimana, directrice générale du Centre de Ressources et d’intervention en Santé et Sexualité (CRISS) et Robyn Raichle, coordonnatrice du centre de jour de l’ACCM. La Fondation Farha a profité également de cette soirée pour honorer le récipiendaire du prix Ron Farha, qui est remis annuellement par la famille Farha afin de souligner l’apport exceptionnel d’un bénévole de la Fondation. Ce prix, la plus haute distinction du travail bénévole au sein des activités et événements de la Fondation, et a été remis cette année à David Simons, président du comité organisateur de l’événement Au Cœur de la Mode.

 

  Envoyer cet article

Les héros d’une guerre silencieuse

La 3e édition de la soirée HOMMAGE AUX HÉROS

La 3e édition de la soirée Hommage aux Héros, organisée par la Fondation Farha, se voulait l’occasio (...)

Publié le 27 mars 2003

par Caroline Lavigne