Festival des arts du Village

Consolider et développer

André-Constantin Passiour
Commentaires

Le Festival des arts du Village en sera déjà à sa quatrième édition en 2003. Pour l'occasion, le comité organisateur du festival, l'Association des commerçants et professionnels du Village (ACPV), désire tabler sur les éléments qui ont été populaires auprès du public par les années passées tout en innovant en encourageant la participation d'artistes de bédé gaie érotique.

"On veut solidifier la collaboration avec le groupe Artishow en augmentant leur nombre de participants, ce qui signifie leur donner plus d'espace. Ils seront donc probablement logés au parc Émilie-Gamelin si tout va bien. L'apport des artistes professionnels du symposium d'Artishow a fait que le festival est plus reconnu et nous leur en sommes très reconnaissants", de dire le directeur artistique, Jean-Denis Lapointe. Le festival s'étendra ainsi sur Sainte-Catherine, de Saint-Hubert à Papineau, au lieu de débuter à Amherst.

Assez prisée aux États-Unis, la bande dessinée gaie érotique est moins connue au Canada et au Québec, et rares sont les bédéistes d'ici qui percent vraiment. Originaire du Québec, Patrick Fillion, un Vancouverois, voit son travail récompensé surtout chez nos voisins du sud! Il sera donc l'invité du festival. "On ouvre ce volet en sachant qu'il n'y aura pas beaucoup d'artistes, mais il faut bien commencer. Cela encouragera les artistes à y participer les prochaines années", croit M. Lapointe.

On veut aussi donner plus d'ampleur au défilé quotidien, dont le thème sera d'inspiration "fellinienne" pour cette année. La trentaine de figurants avaient défilé en 2002 tels des marchands venant d'un monde enchanteur. Le costumier André de Pelteau ainsi que le groupe de performeurs de Louis Guillemette seront aussi de la partie.

Après une absence d'un an, le bodypainting refera son apparition, et on aimerait lui accorder plus d'importance avec un concours et des performances. "Idéalement, on aimerait disposer de quelques scènes afin que les artistes puissent travailler au son de la musique et que les modèles fassent des performances", indique Jean-Denis Lapointe.

Le festival désire accroître le volet des artistes de la rue (musiciens, jongleurs, performeurs, etc.), surtout à la nuit tombée, afin de créer de l'animation et d’amuser le public. Jusqu'à présent, le festival a reçu environ 80 inscriptions et espère pouvoir compter sur au moins 200 artistes exposants.

Les artistes sont donc invités à présenter leurs projet et candidature en communiquant avec Jean-Denis ou France, à l'ACPV, au (514) 525-4545, au www.festival desarts.org ou jeandeni@sympatico.ca.

 

  Envoyer cet article

Festival des arts du Village

Consolider et développer

"On veut solidifier la collaboration avec le groupe Artishow en augmentant leur nombre de participan (...)

Publié le 07 mars 2003

par André-Constantin Passiour