Full Pressure, une expo réussie... malgré tout!

André-Constantin Passiour
Commentaires

De l'avis des artistes comme du public, il semblerait que cette VIe édition de l'exposition du Black & Blue, dont le thème était Full Pressure, fut un succès. Déménagée de l'Hôtel des Gouverneurs au Cabaret Mado, elle s'est déroulée dans une ambiance détendue, conviviale, ce que voulait son organisatrice Kat Coric.

Une trentaine d'artistes y ont pris part. Une douzaine d'entre eux ont créé leurs œuvres lors du vernissage et de l’événement peinture en direct du vendredi 11 octobre. On reconnaissait alors les Hermès, Yvon Goulet et Grant Cunningham, mais aussi des drag queen telles Sheena Hershey et Naliça Bunny ou encore le jeune designer Mikael Derderian, qui a conçu une robe sur place. Les gens s'aglutinaient autour des artistes pour les voir travailler et pour jaser. Et le public était nombreux pour ce vernissage qui s'est terminé avec l'entrée fracassante de Mado sur l'air de Rhapsody in Blue. C'est par un dimanche pluvieux que s'est tenu l'encan. Cette fois-ci, moins de gens s'étaient déplacés, et les enchères n'ont pas grimpé. Mado, qui animait l'encan et faisait rire les spectateurs, ne réussissait pas à faire lever la pâte. Le seul moment enlevant fut l'enchère pour la toile de Zïlon, qui s'est vendue à 825$, une aubaine considérant qu'elle en valait 1100$. "C'est dommage qu'il n'y ait pas plus de gens, de dire Mado. Mais ici, à Montréal, on n'est pas habitué à participer à des encans et à dépenser pour de l'art et encourager les artistes. C'est décevant un peu." Toujours est-il que l'encan et les dons ont rapporté 4900$, soit 2500$ de moins qu'en 2001. "J'étais tout de même très contente et satisfaite parce qu’il est important de tenir une telle exposition et de faire connaître les artistes au public", indique Mme Coric, qui vient de quitter l'organisation du BBCM pour se consacrer à la peinture.

 

  Envoyer cet article

Full Pressure, une expo réussie... malgré tout!

Une trentaine d'artistes y ont pris part. Une douzaine d'entre eux ont créé leurs œuvres lors du ver (...)

Publié le 21 novembre 2002

par André-Constantin Passiour