Foam accueille Il Bolero

Daniel Rolland
Commentaires
Depuis le mois dernier, les passants qui défilent devant la vitrine de la boutique Top mode Foam ont sans doute été intrigués de voir figurer des vêtements look fétiche si caractéristiques de chez Il Bolero. Effectivement, Il Bolero de la rue Saint-Hubert a maintenant pignon dans le Village. Le propriétaire de Foam, François Boivin, et celui d’Il Bolero, Johnny Sardelli, sont des copains de longue date C’est en discutant de projets futurs qu’ils en sont venus à cette idée de partenariat. Foam loue un espace à Il Bolero. Actuellement, cet espace voué au cuir et latex est d'environ 1200 p.c. et prendra graduellement de l'expansion. Seule la mode masculine est offerte pour l'instant, les collections pour femmes feront leur entrée au cours du mois. Car la demande est grande pour ces looks un tantinet extravagants et ouverts à tous les fantasmes. La section Il Bolero du Foam est rien de moins que rutilante avec son plancher en acier inoxydable. L'installation a coïncidé avec l'arrivée des touristes venus pour les quelques jours de la Fierté gaie.

La réaction a été enthousiaste. Aussi, on sera frappé par un assortiment de godemichés et autres jouets en "chirurgical stainless". "Pas des gugusses comme on en trouve dans tous les sex-shops, affirme M. Sardelli, plutôt des accessoires haut de gamme." Non seulement le proprio d’Il Bolero est ravi de ce qui lui arrive, mais il songe sérieusement à quitter la rue Saint-Hubert pour s'installer à demeure chez Foam dans un espace plus vaste. Et ce ne sont pas les pieds carrés qui manquent. Par ailleurs, tenu au secret, je ne peux rien vous dévoiler pour l'instant sinon, que les adeptes des rapports sado-maso trouveront de quoi s'épancher dans le Village même. Je n'en dis pas plus.