À deux ans du Festival International GALA Choruses

Du cœur aux chœurs

Claudine Metcalfe
Commentaires

À deux ans du grand événement choral, il importe pour les chorales gaies de bien se situer dans la dynamique qui se présente à eux et les amateurs qui veulent participer au rassemblement doivent songer sérieusement à leur implication, en se joignant à un ensemble vocal, en donnant du temps à l’organisation logistique qu’exige le festival. Il faut être préparé au quart de tour afin de bien représenter Montréal comme hôtesse d’un événement d’une telle envergure.

Le VIIe Festival International GALA Choruses aura lieu du 17 au 24 juillet 2004. Cet événement majeur réunira plus de 8000 chanteurs et chanteuses et 150 chorales en provenance de 11 pays qui seront en prestation pendant huit jours à la Place des Arts. De plus, 200 exposants seront présents au Complexe Desjardins et des concerts auront lieu durant toute la semaine à travers la communauté. C’est un rendez-vous international qui doit être bien préparé… que dire, bien orchestré! Christine Deschênes, l’initiatrice du projet, veut même organiser une grande marche chantée sur la rue Sainte-Catherine avec les 8000 choristes! Imaginez…

Le chœur ouvert
Créée en janvier 2000, c’est une chorale gaie, lesbienne, bisexuelle, transsexuelle, travestie et hétérosexuelle, de tous âges et origines ethniques, qui s'est donné comme mandat de montrer la diversité dans l'unité. Sous la direction artistique de Pierre Minn, une attention spéciale est donnée aux chansons qui transportent des messages d'acceptation de la différence, célèbrent la diversité et soulignent l'importance de l'amour et du respect dans nos vies. Cette particularité fait que plusieurs membres de la communauté se joignent au Chœur Ouvert pour faire leur coming out, être acceptés, s'exprimer, être entendus, se libérer des préjugés et de la honte, se faire des ami(e)s, aimer en toute liberté et, bien sûr, apprendre à chanter! Les répétitions du Chœur Ouvert se tiennent tous les mercredis soirs, dans une ambiance dynamique, à l'Église Saint-Pierre Apôtre, située dans le Village, de septembre à juin.
Le Choeur Ouvert et ses musiciens invitent tous membres chantants ou non chantants à s’informer au (514) 202-8169.

Du jazz au menu!
Bien implanté depuis 1985, mais ayant de fortes assises dans la communauté depuis sept ans, "l’ensemble de jazz vocal est un groupe d’hommes et de femmes qui fournit un bel exemple de tolérance et d’acceptation, sous l’égide de la musique", note Joël Baril. L’ensemble a un prestigieux CV : réalisation d’enregistrements, gagnant de prix de catégories chorales avancées au Festival de Chorales de Montréal, plusieurs concerts courus. Ils sont accompagnés du trio Gelfand-Donato-Brochu et du Vic Vogel trio. L’ensemble amateur de niveau avancé entreprend sa 17e saison et est à la recherche de choristes gais et lesbiennes dynamiques, friands de répertoire jazz, swing et latin. Les critères d’admission sont : avoir une voix juste et agréable et une bonne capacité d’apprentissage. Les répétitions ont lieu le mercredi soir à l’UQAM. Faites vite, les auditions ont lieu au début septembre!

Joël Baril : (450) 889-8633.

Extravaganza!
La nouvelle saison de l’Ensemble vocal Extravaganza débute sous peu et s’annonce plus trépidante que jamais. Sous la direction de François Monette, le groupe poursuit son exploration de la musique, sous toutes ses formes, dans une atmosphère décontractée et enjouée. Déjà à sa troisième année d’existence, l’ensemble compte à son actif l’enregistrement de deux CD ainsi que plusieurs spectacles et une participation active à Divers/Cité, soit un spectacle sur la grande scène du parc Émilie-Gamelin lors de la Journée communautaire, et, au défilé, sur le char allégorique d’Équipe Montréal.
La nouvelle saison suit cette tendance des plus débridées. Une troisième participation consécutive au Concert Centraide donné au Casino de Montréal en octobre marquera le début de l’année en beauté. Quelques concerts sont planifiés par la suite, jusqu’au spectacle final, au début juin. Évidemment, l’été ne serait pas complet sans un concert donné dans le cadre de Divers/Cité ainsi qu’une participation au défilé. L’ensemble sera également du nombre des artistes invités à l’événement Stomp qui, pendant ce même été, réunira à Montréal plusieurs centaines d’amateurs de danse country gais à travers le monde. Une petite virée aux États-Unis est également à l’étude.
Le répertoire toujours aussi éclectique se compose ainsi : quelques pièces classiques, des chansons populaires, du rock à vous faire éclater les tympans, de la musique danse — un clin d’œil à notre jeunesse —, quelques pots-pourris ainsi qu’une première incursion au niveau du jazz vocal. Les pièces sont en français, en anglais, en latin et en arabe ! Il faut également souligner que la grande majorité des arrangements sont du directeur musical, ce qui permet à l’ensemble de bien souvent jeter un regard neuf des pièces autrement bien connues.
La nouvelle saison débute le mardi 27 août pour les nouveaux et le 3 septembre pour les autres. Les pratiques ont lieu les mardis, de 19h à 22h, au Centre Saint-Charles-Borromée.

Pour informations: François Monette 890-1139 ou Sylvie Blais 256-4326 ainsi que les http://www.extravaganzavocal.org

L’ensemble vocal Ganymède
Fondé en 1991 par Yvan Sabourin, toujours son directeur, l’ensemble vocal Ganymède est issu de la communauté gaie de Montréal et est un des rares chœurs d’hommes au Québec. L’ensemble a pour objectif d’offrir au public des concerts de grande qualité en présentant des œuvres du répertoire classique écrites ou arrangées pour chœur d’hommes. L’ensemble tente tout particulièrement d’introduire dans l’esprit populaire une autre vision de la communauté. Membre de l’Alliance régionale des chorales de Montréal (ARCIM), de l’Alliance des chorales du Québec et de l’Association des chefs de chœur canadiens, par son chef, Ganymède a réalisé trois enregistrements sous étiquette ATMA.
Deux fois lauréat au festival choral de l’ARCIM, en 1995 et 1997, Ganymède s’est également classé comme finaliste au grand concours de la Société Radio-Canada en 1996 et a été le représentant du Québec au National Music Festival en 1997. Ganymède est certainement une chorale de grande classe.
Pour la rentrée, Ganymède recrute de nouvelles voix pour tous ses pupitres, mais particulièrement chez les ténors. Tout homme possédant une expérience de lecture en musique est le bienvenu dans le groupe après une audition. Si vous avez un intérêt pour la musique classique, mais que vous ne voulez pas chanter, vous pouvez vous impliquer à soutenir l’ensemble en donnant du temps. Il y a tant à faire! Administration, préparation de concerts, relations publiques dans le mouvement choral, activités sociales et de visibilité… il y a une place pour vous!

Nicolas : (514) 528-9821.

Dans la Vieille Capitale
Le choeur pour homme Anamnèse est un chœur créé il y six ans et composé d’une quarantaine d’hommes. La tradition veut désormais que la ville de Québec ait droit au concert de Noël de ce chœur en l’église Sainte-Trinité ainsi qu’à un concert printanier avec ses airs de chansons francophones. Cette année, le chœur recrute des voix afin de parfaire son ensemble.

Info : Pierre, (418) 631-7116.
Une petite nouvelle
Une dernière nouveau-née, dans le milieu des chorales gaies et lesbiennes, vient d’apparaître en Estrie. Dans le corridor Granby-Cowansville-Magog, cette chorale est ouverte à tous les amateurs de chant choral, qu’ils soient ferrés en musique ou néophytes! "Il suffit d’aimer le répertoire populaire, d’avoir le goût de chanter avec d’autres et la volonté de se faire de nouvelles connaissances!" dit Marcel, l’initiateur du projet. Attention à toutes les voix féminines, masculines, claires, graves, joyeuses ou ténébreuses qui veulent partager l’amour du chant et vivre une expérience enrichissante.

Contactez Pierre: (450) 770-1288 (secteur Granby) ou Marcel : (450) 292-5630 (secteur Magog).

 

  Envoyer cet article

À deux ans du Festival International GALA Choruses

Du cœur aux chœurs

Le VIIe Festival International GALA Choruses aura lieu du 17 au 24 juillet 2004. Cet événement maje (...)

Publié le 29 août 2002

par Claudine Metcalfe