Le volet arts de la scène

Différents à tous les niveaux?

André-Constantin Passiour
Commentaires
Lors du Festival des arts du Village, qui se déroulera du 3 au 7 juillet, plusieurs spectacles seront présentés pour ainsi agrémenter ainsi cette manifestation artistique d'événements diversifiés. Le comité organisateur veut d'ailleurs que cet aspect-là du festival puisse croître, au fil des ans, pour occuper une place plus prépondérante et le rendre ainsi multidisciplinaire et multimédia. Le Théâtre National recevra donc deux spectacles et une exposititon. D'abord, Benoît Bisaillon monte le spectacle Cabaret des Vertiges, les 1er, 6 et 7 juillet. Chanteurs, danseurs, acteurs et musiciens plongeront les spectateurs dans un univers racoleur de tableaux allégoriques avec des musiques allant de Brel à Piaf et de Ferré à Montand. On veut recréer ici l'atmosphère d'un Paris d'avant-guerre et qui "régnait dans les cabarets au-dessus desquels on retrouvait des bordels; donc, c'est un peu l'histoire de ces filles, de ce monde", indiquait M. Bisaillon. La distribution compte ici 14 personnages dont la bien connue Marleen Ménard.

Puis, la pièce Souvenir intime d'un ami de Marco Ramirez, dont les thèmes touchent le sida, le racisme et le sexisme, prendra l'affiche les 3, 4 et 5 juillet. "Souvenir intime d'un ami se veut le miroir de la société actuelle. Un reflet juste du connu et parfois du ressenti non exprimé. C'est une foule d'émotions vives, heureuses, malheureuses qui font réfléchir", commentait M. Ramirez. La distribution comprend une dizaine de comédiens. Pour les horaires et les billets: Théâtre National (514) 522-1093.

Les artistes Nathalie Baron, Kéo Kosal et Suzanne Leblanc exposeront leurs oeuvres, en parallèle à ces spectacles, dans une exposition intitulée Du trait aux pix. Kosal crée des œuvres à partir de matériaux récupérés tandis que Mme Baron peint des acryliques alors que Suzanne Leblanc procède plutôt à des images par ordinateurs. Du Trait au pix est marraînée par l'humoriste Marie-Lise Pilote.

Le jeudi 4 juillet, à 19h30, le claveciniste, organiste et compositeur Denis Bonenfant présente Je t'écris du ciel, un récital d'orgue à l'église Saint-Pierre-Apôtre (coin de la Visitation et René-Lévesque). On retrouvera au programme des œuvres tirées du répertoire baroque, essentiellement: Pachelbel, Sweelinck, Frescobaldi, Bach et d'autres encore. C'est un concert bénéfice pour la Fondation d'aide directe Sida-Montréal. La soirée se terminera par l'interprétation, par la basse Normand Croteau, de la chanson Je t'écris du ciel, paroles de Jean Hould (l'auteur de la légendaire Les yeux du cœur chantée par Gerry Boulet), sur une musique de Karl Hugo. Billets: 10$ (5$ iront à la Fondation). Info: (514) 598-1149.