Fierté

La fierté nationale

Claudine Metcalfe
Commentaires

C’est un tout nouveau comité d’organisation qui prépare, cette année, le 17e festival de la région de la capitale, soit la fierté d’Ottawa-Gatineau. Il en résultera un festival haut en couleur, animé et dynamique, qui se déroulera du 8 au 14 juillet. Pour Ghislain Rousseau, responsable des relations de presse de l’événement, le caractère spécifique du festival tient à ce qu’il est le seul à englober deux provinces. "Cet élément joue en notre faveur puisque les politiciens y voient une belle occasion de souligner les droits des gais et des lesbiennes, et il y a plus d’appuis d’années en années", dit M. Rousseau. Ce qui n’est pas à dédaigner!

Le mandat du comité est clair : promouvoir la région comme site enchanteur pour les gais et lesbiennes de partout. Les touristes sont d’ailleurs charmés par le côté nature, écolo de la région, mais aussi par le night life bien animé. Ça bouge dans la région, avec une nouvelle troupe de théâtre qui fait jaser, le festival rock des femmes, les nouveaux commerces… Le festival sera aux couleurs du renouveau.

Le tout commence avec la levée du drapeau, le 7 juillet à l’hôtel de ville d’Ottawa, suivie d’un party de karaoke. Suivront en semaine la comédie musicale Hair, des spectacles de Queens Cabaret, un vernissage, une pièce de théâtre, une croisière, du cinéma en plein air, la présence de Monsieur Cuir Ottawa. Le samedi 13 juillet, c’est l’événement Euphoria, le méga danse-party de 22 h à 8 h, suivi d’un brunch au son du blues.

"Après tant de travail, d’acharnement et à force d’y croire, le festival, cette année, sera plus grandiose que jamais! Je ne peux croire que nous aurons enfin cette année des scènes de spectacle sur la rue Bank", nous dit Elaina Martin du comité d’organisation.

"Avec des prestations de musiciens sur la scène sud, dont le très populaire duo Tegan et Sara, et des spectacles de drags sur la scène nord, nous répondons aux attentes des gens qui aiment bien voir une grande représentativité et des activités diversifiées", dit Elaina avec fierté.
Le tout culmine avec le défilé!

Le dimanche 14 juillet, le défilé débute à 13h15 précises, à l’angle des rues Hôtel-de-Ville et Laurier, à Gatineau. Il s’agira d’un moment historique: ce sera en effet la première fois que le défilé commence au Québec pour traverser vers l’Ontario. Le moment est venu d’unir les communautés sous un seul drapeau arc-en-ciel.

Cette année, le trajet du défilé s’étend sur 4,65 km et parcourt les rues les plus historiques de Gatineau et d’Ottawa. Le point de rassemblement est situé derrière la Maison du Citoyen, angle Hôtel-de-Ville et Laurier, dès 7h. Les chars allégoriques devront être au point de rassemblement au plus tard à 11h. Les groupes qui participent au défilé à pied devront y être au plus tard à 12h15.

Le défilé se met en branle à la Maison du Citoyen sous le vrombissement des Harley Davidson de la police de Gatineau-Métro. Les policiers ouvriront le passage jusqu’au pont du Portage. À mesure que le défilé traversera le pont, la foule assistera à un autre moment historique, soit un défilé pour la liberté et l’égalité pour les communautés gaies, lesbiennes, bisexuelles et transsexuelles à travers le monde. Une fois arrivé à l’embouchure du pont du Portage, le défilé donnera un bisou de remerciement à la police de Gatineau et accueillera la police d’Ottawa, qui nous accompagnera à partir de la rue Wellington.

Comme clin d’œil, sur la Wellington, les communautés gaies, lesbiennes, bisexuelles et transsexuelles accueilleront leur Reine de la Fierté nouvellement couronnée. La Reine de la Fierté se promènera le long du défilé pour rencontrer et saluer ses sujets. Arrivé à la Place de la Confédération, le défilé empruntera la rue Elgin en direction sud, et passera devant le Monument aux morts de la Guerre et le Centre national des Arts. Plus loin, nous saluerons un autre monument non moins important est celui des Droits de la personne, à l’angle des rues Elgin et Lisgar. À partir de là, il ne restera que quelques coins de rue. Le défilé tournera à droite sur la rue Gladstone et, à ce moment-là, les participants commenceront à entendre les scènes de la fête de rue qui sera prête à accueillir plus de 50 000 personnes gais, lesbiennes, bisexuel(le)s, transsexuel(le)s, leurs amis et leurs familles. La fête continuera jusqu’à 23 h dans les rues du secteur gai d’Ottawa.

Pour info. : (613) 238-2424

 

  Envoyer cet article

Fierté

La fierté nationale

Le mandat du comité est clair : promouvoir la région comme site enchanteur pour les gais et lesbienn (...)

Publié le 27 juin 2002

par Claudine Metcalfe