Attachante !

Aerio Fastback SX

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Disons-le tout de suite, le constructeur japonais Suzuki s'est taillé une belle réputation dans le merveilleux monde de l'automobile par ses petits véhicules à quatre roues motrices à prix abordables. On se souviendra de son Samouraï, petit baroudeur au confort spartiate, puis du Sidekick, enfin du Vitara. Mais les berlines conventionnelles du constructeur passaient inaperçues. L'Esteem, la première compact de Suzuki diffusée en Amérique du Nord, n'a pas fait date. Pour élargir sa gamme, et suivant la tendance actuelle, Suzuki a décidé d'occuper le créneau des cinq portes à caractère sportif. Telle est la mission de l'Aerio. L'acheteur aura le choix entre une berline conventionnelle et la cinq portes (Fastback) se déclinant chacune en trois finitions, GL, GLX et SX. C'est l'Aerio Fastback SX, transmission manuelle 5 vitesses, qui nous attendait au garage Suzuki Ville-Marie de Montréal. La silhouette ne souffre pas trop du déséquilibre entre la petitesse des roues et la hauteur totale du véhicule. L'œil s'est habitué depuis quelques années aux formes hybrides des autos de demain, et on apprécie l'effort des designers pour donner une personnalité propre à une marque, à un modèle. L'Aerio n'en manque assurément pas, surtout pour la partie arrière, avec un hayon légèrement en V se terminant sur les larges boucliers de protection qui équipent le modèle SX. D'emblée, dès l’ouverture de la porte, on est surpris par l'impression d'espace que dégage l'Aerio, aussi bien en largeur qu'en hauteur. D'ailleurs, à l'inverse de plusieurs autres autos où l'on doit se plier pour gagner son siège, l'accessibilité est facile dans l'Aerio, aussi bien pour les places arrières, qu'aux sièges avant. La banquette se replie partiellement ou complètement pour dégager un plancher plat et augmenter le volume de chargement. Si l'espace est convenable, on appréciera sûrement la capacité d'enfourner des objets hauts. Sous le plancher du coffre et au-dessus de la roue de secours, de nombreux rangements peuvent cacher tous les accessoires indispensables à la conduite. Des compartiments fermés se retrouvent aussi dans le prolongement des passages de roues arrière. L'Aerio possède, dès le modèle de base, la plupart des équipements dignes des standards actuels.

Si l'enrobage est sympathique et invitant, il reste à savoir si l’Aerio Fastback soutient la concurrence et tient ses promesses. Le pari est remporté. L'Aerio SX se révèle très vive et très docile en comportement urbain, au point où l'on oublie rapidement que l'on conduit une petite familiale. Les reprises sont surprenantes et dépassent de loin la concurrence directe. Le plaisir de la conduite est au rendez-vous en sachant que l'on peut compter sur les 141 chevaux disponibles, à condition de s'habituer à la boîte de vitesse un peu lourde lors des changements de rapport. La direction assistée, précise et sûre, permet de se faufiler dans la circulation avec aisance et sécurité. Nervosité, agilité, l'Aerio ne gomme pas l'agrément de la conduite. Sur route, l'Aerio fait bonne figure avec un comportement sain en toutes circonstances. Certains lui reprocheront un moteur pas assez silencieux, mais d'autres comme nous apprécieront sa présence pour mieux exploiter tout son potentiel. Cependant, sur autoroute, le niveau sonore peut devenir agaçant à la longue.

L'Aerio Fastback SX frôlerait la note parfaite de sa catégorie par son compromis idéal de véhicule polyvalent, aussi bien par son espace, son agencement, son équipement et ses performances que par ses prix en dessous de la compétition. Deux bémols sont tout de même à souligner, l'un tout à fait subjectif : les instruments de contrôle numérique proches d'une console vidéo et une suspension un peu dure qui laisse filtrer des bruits de caisse à la moindre déformation de la chaussée. Compte tenu de l'état des rues de Montréal et des routes du Québec, ces craquements et sautillements peuvent s'avérer lassant à la longue. Pas assez toutefois pour vous faire oublier tout ce que l'Aerio pourra offrir en compensation. L'Aerio, on risque de s'y attacher très rapidement.
Aerio Fastback GL, 15 795 $, GLX (automatique seulement) 18 485 $, SX 5 vitesses (modèle essayé) 18 485 $ et SX automatique, 19 985 $. Un modèle traction intégrale sera commercialisé en automne prochain.

Le modèle essayé est une gracieuseté de Suzuki Ville-Marie, 2995, rue Hochelaga, Montréal. T. : (514) 598-8666.