Théâtres du Monde

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Création du Festival de Théâtre des Amériques depuis 1996, Théâtres du Monde se concentre sur la création contemporaine et internationale. Pour sa 4e édition, il reste fidèle à sa toute jeune tradition : aborder le théâtre et la création d'autres manières. Quatre œuvres seront présentées : The Notebook (Le Grand Cahier) et The Proof (La Preuve), tirées de la "Trilogie des jumeaux" d'Agosta Kristof par la compagnie belge De Onderneming; Genesi, de Romeo Castellucci, un spectacle sans paroles, de la Societas Raffaello Sanzio d'Italie; Endstation Amerika, adaptation libre d'Un Tramway nommé Désir de Tennessee Williams, par Frank Castorf de la Volksbühne am Rosa-Luxemburg-Platz d'Allemagne; enfin, Cul-de-sac, la toute dernière création de Brooks et Maclvor, de Da da kamera de Toronto. Frank Castorf est un agitateur culturel, un pourfendeur de l'establishment quel qu'il soit et en premier lieu celui du théâtre. Ayant commencé sa carrière du mauvais côté du mur de Berlin, sa résistance continuera bien après la chute de celui-ci. Fasciné aussi bien par l'histoire que par la musique rock, ces œuvres ont suscité la controverse : un but recherché, puisque Frank Castorf inscrit son travail dans la lignée du théâtre populaire engagé. Gageons que, de son détour dans l'œuvre de Tennessee William, sortiront une Blanche et un Stanley plus proches de nous, plus décapants que ceux proposés par René-Richard Cyr, au Théâtre du Nouveau-Monde. Endstation Amerika, c'est la fin du rêve américain, Un Tramway nommé Désir sur une voie de garage. Pour la première fois epuis sa nomination à la tête de la Volksbühne en 1992, Frank Castorf sera en Amérique.

À l'invitation de l'Usine C et en coproduction avec le Festival de Théâtre des Amériques, Daniel Maclvor et Daniel Brooks signent Cul-de-sac, leur quatrième solo existentialiste. Sur scène, Daniel Maclvor interprète quinze personnages, du veuf à la retraite au travesti amoureux de Roch Voisine, en passant par la vieille dame fragile qui se prépare à entrer au Centre d'accueil, une galerie de portraits où se mêlent l'humour et le drame. Acclamés par la critique pour In on It, Daniel Maclvor et Daniel Brooks réinventent le théâtre politique qui fait cruellement défaut sur les scènes montréalaises actuellement.

Endstation Amerika, de Frank Castorf. Les 13 et 14 mai, à la Salle Ludger-Duvernay du Monument-National, (514) 844-2172.

Cul-de-Sac de Daniel Brooks et Daniel Maclvor. Les 16, 17 et 18 mai 2002, à l'Usine C, (514) 844-2172.