Divinity Bash / Nine lives

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Bryden MacDonald est le dramaturge montant du théâtre canadien anglophone. Divinity Bash, sa dernière création, déjà présentée à Halifax et à Ottawa, prend l'affiche ce printemps dans une production du Théâtre Imago, au Théâtre du Monument-National. Rompant aussi bien avec l'écriture dramatique traditionnelle qu’avec les mises en scène conventionnelles, Bryden MacDonald donne voix aux plus démunis, aux déshérités sociaux, aux marginaux. est une rencontre dans la rue des laissés-pour-compte de nos sociétés. Les itinérants, les prostitués de tous sexes, les toxicomanes et les déficients mentaux qui recherchent maladroitement entre eux une solidarité de nécessité. Un nouveau pauvre, Albert, cadre licencié, se retrouve au milieu de cette cour des miracles, confronté à des préoccupations qui seront dorénavant les siennes, la survie, l'espoir en des lendemains meilleurs, le rêve comme bouée de sauvetage d'un avenir moins souffrant. Car c'est bien de la souffrance d'exister dans un monde qui génère de l'exclusion dont parlent les personnages de Bryden MacDonald dans de longs monologues proches d'une poésie urbaine entrecoupés de courts dialogues percutants, à l'humour grinçant. De longs témoignages sur la difficulté d'être quand chacun s'enferme dans une appréhension du monde évaluée à l'aune de sa propre souffrance, de sa propre histoire confrontée à une réalité à l'état brut. Avec Divinity Bash / Nine Lives, Bryden MacDonald, sans discours idéologique ou moralisateur, laisse émerger des voix singulières mais qui nous rejoignent, même si par habitude ou lassitude, nous tentons de ne plus les entendre.

Divinity Bash / Nine Lives , Théâtre Imago, Théâtre Monument-National, du 9 au 26 mai 2002, (514) 871-2224.