Justice

Cinq Égyptiens condamnés pour homosexualité

Yves Lafontaine
Commentaires
Cinq Égyptiens jugés en raison de leur supposée homosexualité ont été reconnus coupables, au début mars, de "pratiques sexuelles contraires à l'Islam" par le tribunal correctionnel de Damanhour et condamnés à trois ans de prison chacun, chaque peine étant assortie d'une mise à l'épreuve de trois ans. Le juge n'a délibéré que quinze minutes avant de rendre son verdict. Contrairement aux condamnés du Caire, les cinq hommes peuvent faire appel, ayant été jugés par un tribunal de première instance.