Le Roy d'Carreau

Une galerie

André-Constantin Passiour
Commentaires
Certains des artistes gais les plus populaires retrouvent leurs oeuvres sur les murs du guest house Le Roy d'Carreau. Un hommage que veulent leur rendre les propriétaires Richard et Duane. Mais les débutants y ont leur place également. Cette maison offre donc plus que des chambres, elle offre aussi une galerie d'art "qui est habitée". Enchantés, les touristes repartent souvent avec une toile dans leurs bagages et contribuent ainsi à la renommée de nos artistes. En ce moment et jusqu'au 30 avril, le guest house accueille les œuvres colorées et diversifiées de Jean Chainey, Jacques Clément, Gent, Yvon Goulet, Martial, François Mercier, Rich (Richard Benoît) et Jasmin Trahan. Ainsi, aux côtés d’artistes établis, on a le bonheur de revoir les créations de Gent et de Rich, deux participants du Festival des arts du Village 2001 qui ne manquent pas de talent et qui débutent dans le circuit.
"Nous voulions une exposition qui coupe la monotonie de l'hiver. Nous avons donc pensé de faire une sorte de rétrospective des artistes qui ont exposé ici l'an dernier, les rassembler en une expo collective. À ces artistes, on a ajouté quelques œuvres d'Yvon Goulet, qui exposera ici en solo durant les festivités de la fierté de l'été prochain. Pour Gent et Richard Benoît, c'est une occasion de plus d'être visibles", de dire Richard Soucy.

L'amour de l'art
Les cinq chambres de la demeure, dont le magnifique atelier du peintre Marcel Barbeau à qui appartenait la maison, ainsi que les aires communes prennent vie à travers les œuvres aux styles différents mais qui s'harmonisent tout de même parfaitement avec l'environnement.
Voilà deux ans maintenant que le Roy d'Carreau a ouvert ses portes aux artistes, un rêve que caressaient Richard Soucy et son copain Duane Kindness. Ces deux amateurs d'art y pensaient depuis l'installation de leur guest house sur Amherst, en 1997.
"En achetant la maison de Barbeau [l'un des signataires du célèbre Refus Global], on a voulu conserver ainsi sa vocation artistique en y faisant une galerie d'art", continue M. Soucy. "Ce n'est pas une galerie comme les autres. Il se dégage ici une chaleur, un confort casanier que l'on ne retrouve pas dans les galeries normalement dénudées et froides. Il y a aussi de l'énergie ici, avec toutes ces œuvres, et j'aime notre maison pour ça", ajoute M. Kindness, qui est originaire de l'État du Montana.

Donner un coup de pouce
Et les propriétaires n'exercent pas de censure; en autant que l'artiste ait du talent et que ses œuvres leur tombent dans l'oeil, il risque de voir ses toiles mises en évidence sur leurs murs. "On rencontrait beaucoup d'artistes gais qui avaient du talent, poursuit M. Soucy. Mais il n'y avait pas de place pour exposer leurs créations, certaines étaient peut-être trop explicites ou sexuelles, et ils étaient refusés dans le circuit des galeries. Donc, on va faire ici l'effort de les exposer, de leur donner une visibilité et de les encourager."
C'est une chose que les touristes qui y séjournent semblent apprécier, puisque près de 60% des œuvres vendues sont emportées par des Américains ou des Européens.
Au cours de cette prochaine saison, l'amour de Duane pour la photographie se reflétera dans les expositions des photographes Dominic & Patrick, Michel Bazinet et Alain Bonnes. Les artistes Richard Frank, Marie-Claude Pratt et Yvon Goulet, entre autres, seront également de la partie pour égayer ce nid douillet, cette maison vieille de 130 à laquelle le mobilier en bois chaud vient ajouter une touche de romantisme.
Heureux de toute l'activité et du dynamisme du Village, mais aussi de l'ouverture de nombreuses boutiques d'antiquités et de brocantes des années 1950-60 à quelques pas du guest house, Duane et Richard caressent à présent un autre rêve: une boutique-galerie d'art! Parions que ce ne sera pas qu'une chimère...

Le Roy d'Carreau, guest house et galerie d'art, est situé au 1637, rue Amherst. Visite sur rendez-vous au (514) 524-2493.