M. Cuir Ottawa-Hull

Le concours est une fois de plus toute une aventure

Derek Stevenson
Commentaires

C’est un activiste communautaire de 44 ans et concierge qui a remporté le titre de M. Cuir Ottawa-Hull présenté à la Salle Barrymoore d’Ottawa. Alex Wisniowski a gagné ce concours annuel devant une salle comble. Jean-Sébastien Saulnier, dont c’était la seconde participation au concours, est arrivé deuxième, alors que Gerry «Squeaky» Legault, quia déjà remporté le concours M. Drummer New York et Mr Eagle New York, a pris la troisième place. Randy Driscoll et Jacques Gosselin ont également participé à la compétition.

Les cinq participants se sont «affrontés» lors d’un spectacle dont le titre s’inspirait d’un film avec Marlon Brando, The Wild One. Interprétant les membres d’un gang de motards capturés par la police, les cinq participants devaient parader devant les juges (et l’auditoire) pour l’inspection et passer «l’évaluation psychologique» réalisée par la drag queen Dixie Landers. Cinq pilliers de la communauté cuir de Ottawa et d’ailleurs avaient la tâche de juger les participants : Yvon Vaillant, un ex-membre des Ottawa Knights et l’un des fondateurs du concours; Dean Ogren, détenteur du titre American Leatherman en 2000; Leith Chu, détenteur du titre Mr. Atlantic Canada Leather 2001; Howard Hao, détenteur du titre M. Cuir Ottawa-Hull 2000; et Brodie Anderson, un membre des Ottawa Knights. Le concours était évidemment le point culminant d’un long week-end où se sont succédés de nombreux événements : une soirée «Meet the Contestants», où le public et les juges ont pu rencontrer les différents participants; une soirée cuir au bar Cellblock, bar officiel des Ottawa Knights; une visite guidée de la région de la Capitale nationale; un élégant dîner dans la salle panoramique du Centre national des Arts; un party after-hours; et un brunch dominical pour les survivants... Comme on pouvait s’y attendre, à la suite des événements du 11 septembre, la participation américaine était un peu à la baisse.
Cela dit, 600 personnes d’Ottawa, de l’Ontario, du Québec, des provinces atlantiques et des États-Unis ont pris part aux festivités, qui ont été parsemées de moments émouvants, comme lorsque le producteur exécutif de l’événement, Jean-Francois Pinsonnault, a dédié cette fin de semaine d’activités à John Purdie, son prédécesseur qui est décédé à la mi-septembre.
Organisé par l’association Ottawa Knights et par quelques membres de la communauté cuir locale, le concours M. Cuir Ottawa-Hull en est maintenant à sa 10e année d’existence et sa renommée international va en grandissant. On considère d’ailleurs qu’il s’agit d’un des événements de ce type les mieux organisés et les plus divertissants.
Comme c’est maintenant la tradition, une portion des revenus sera donné à des œuvres de charité, le restant devant servir à l’organisation de la prochaine édition. D’ici là, Alex Wisniowski représentera Ottawa lors des compétitions du International Mr. Leather qui se dérouleront, en mai 2002, à Chicago.
La 10e édition du concours M. Cuir Ottawa-Hull, qui aura pour thème «Une décennie de décadence», se tiendra du 8 au 10 novembre 2002.

 

  Envoyer cet article

M. Cuir Ottawa-Hull

Le concours est une fois de plus toute une aventure

Les cinq participants se sont «affrontés» lors d’un spectacle dont le titre s’inspirait d’un film av (...)

Publié le 14 mars 2002

par Derek Stevenson