Activités de la Journée mondiale du sida

Jean-Guy Côté
Commentaires
Comme à chaque année, les organismes oeuvrant à l’information et à la prévention du sida ont préparé, dans leur territoire respectif, plusieurs activités pour commémorer la semaine nationale de sensibilisation qui culmine avec la Journée mondiale du sida, le 1er décembre. Ainsi, à Québec, la programmation arrêtée au moment de publier cet article comprenait les événements suivants. Le 27 novembre, on procédera au lancement d’un nouvel outil de prévention, à 18h, à la Zone 3 du bar Le Drague. Le 28 novembre, entre 10h et 16h, au pavillon Desjardins de l’Université Laval, se tiendra un kiosque qui fournira de l’information sur la situation du sida en Afrique, une collaboration du Regroupement des personnes atteintes du VIH-Sida (RPAVIH) et de la Naeda (il est possible que ce kiosque soit tenu le 30 au lieu du 28, à vérifier sur place). Le 28 novembre, à 19h30, à l’Oratoire Saint-Joseph (560, Chemin Sainte-Foy), aura lieu la messe commémorative en hommage aux personnes disparues. Le lendemain, ce sera «portes ouvertes» à l’appartement Marc-Simon, au 279, chemin Sainte-Foy. Le 1er décembre, à l’édifice de Miels-Qc (281, chemin Sainte-Foy), il y aura un 5 @ 7 commémoratif dans le cadre du 15e anniversaire de l’organisme et, de 21h30 à 23h, un spectacle commémoratif au Drague. Enfin, on distribuera, au cours de la semaine, 25 000 rubans rouges dans différents milieux, dont 15 000 seront accompagnés de cartons décrivant la signification du ruban, sa forme et sa couleur, et donnant de l’information générale sur Miels-Québec et le RPVVIH.
À Rimouski, M.A.I.N.S. Bas-Saint-Laurent a mis sur pied une liste impressionnante d’activités. Ainsi, le personnel de toutes les Caisses Desjardins de la région et de certains restaurants et milieux de travail portera le ruban rouge, alors que 40 000 napperons de sensibilisation VIH-sida seront distribués dans les restaurants et certains hôpitaux de la région. Des rencontres de sensibilisation se tiendront dans les institutions scolaires, les maisons de jeunes, les centres Domrémy et les organismes et institutions partenaires. L’organisme distribuera un bulletin régional, LE PARCHEM.A.I.N.S., portant sur les préjugés et mythes répandus dans l’opinion publique, sous forme de questions/réponses, dans les cliniques, pharmacies, CLSC et cliniques de dépistage anonyme. M.A.I.N.S. sera aussi présent dans les médias électroniques régionaux par une campagne de messages appropriés et par des entrevues.Enfin, le 1er décembre, à l’église Saint-Pie-X, il y aura une messe commémorative à l’intention des personnes décédées du sida. De plus, dans toutes les églises du Bas-Saint-Laurent, les pasteurs adresseront des intentions de prières pour les personnes vivant avec le VIH et leurs proches ainsi que pour les intervenants.
À Chicoutimi, pendant toute la semaine, le MIENS fera une distribution massive de rubans rouges de la solidarité dans toute la région (cégeps, polyvalentes, centres hospitaliers, CLSC, maisons de jeunes, commerces gais, organismes communautaires, centres d’éducation aux adultes). Le 28 novembre, à l’hôtel Chicoutimi (coût 20$), se tiendra un cocktail-conférence et le 30 novembre, à minuit, les bars gais de la région seront le lieu d’une activité de commémoration pour les personnes décédées du sida. Enfin, une soirée témoignage aura lieu au cégep de Jonquière (la date et l’heure sont à confirmer). On peut s’informer au MIENS, au 693-8983 ou au 1-800-463-3764