.com .org .qc .ca....comment s’y retrouver???

Commentaires
Si vous naviguez depuis quelque temps sur le Net, vous avez sans doute remarqué que les adresses des sites (URL) sur Internet se terminent souvent par .com, .org, .ca... Comment ces adresses sont-elles attribuées et que veulent-elles dire? C’est ce que nous regarderons ensemble ce mois-ci. Sur ce réseau qu’est Internet, tous les ordinateurs branchés se voient attribuer une adresse. Ces adresses sont numériques (l’adresse de Kiosque, par exemple, est le 205.205.36.11). Lorsque vous vous branchez à Internet, une adresse vous est attribuée par votre fournisseur qui en a plusieurs centaines en réserve. C’est aussi ce que signifie «une adresse dynamique attribuée par le serveur» comme vous pouvez le lire dans les configurations de votre ordinateur.

Vous comprendrez rapidement que se souvenir d’une telle série de chiffres n’est pas facile. Pour résoudre le problème, InterNIC a été crée en janvier 1993 en collaboration avec AT&T, General Atomics et Network Solutions Inc. et le National Science Foundation des États-unis. Dans leur grande sagesse, ces « experts » d’Internet ont inventé une façon d’associer des lettres à ces adresses pour permettre la navigation plus facile. C’est ce qu’on appelle un nom de domaine. Ainsi, quand vous tapez www.kiosque.com, en fait, vous demandez le 205.205.36.11.

Un nom de domaine permet en plus d’avoir son identité propre sur Internet. C’est un peu comme l’affiche en face d’un commerce. Cela rend la tâche beaucoup plus facile pour ceux qui cherchent un site Web. Si vous voulez rejoindre le site de Priape par exemple, en tapant www.priape.com, vous avez toutes les chances de tomber dessus. Cela permet également de personnaliser l’adresse de courriel. [email protected], comme c’est le cas pour les clients du fournisseur, mais bien [email protected]

Pour vous faciliter encore plus la tâche, certains codes ont été instaurés. Ainsi, lorsque vous tapez .com, vous savez que vous avez affaire avec une compagnie (kiosque.com), .org à un regroupement à but non lucratif, .edu à une institution d’enseignement (Cornell.edu) et .net à un réseau, comme un fournisseur d’accès (Arobas.net)! Il en coûte 50 $ US par année pour se procurer un nom de domaine.

CDNnet

Au Canada, un système semblable existe, basé sur l’identification géographique. Presque tous les pays ont développé un tel système. Lorsque une adresse se termine par .ca, vous savez que vous avez affaire à un site canadien. Les .fr sont Français, les .nl sont Néérlandais...

CA domain, l’organisme responsable, a été créé en 1987 et est maintenant connu sous le nom de CDNnet. Ce regroupement à but non lucratif attribue gratuitement les noms de sous-domaine à ceux qui en font la demande et qui rencontrent les critères (très restrictifs) de l’organisme.

Les demandeurs dont le regroupement est actif d’un océan à l’autre obtiennent votrenom.ca. Ceux qui sont actifs dans toute une province doivent s’enregistrer au second niveau, soit votrenom.qc.ca. Pour ceux qui agissent plus localement, ils obtiennent un votrenom.montreal.qc.ca

En résumé..

Tout cela peut sembler bien compliqué, mais c’est une question d’habitude et « d’heures de navigation ». Les noms de domaine sont là pour vous faciliter la tâche. Ainsi, si vous hébergez votre site chez votre fournisseur sans avoir votre propre nom de domaine, c’est un peu si vous habitiez un bloc appartement, avec une adresse partagée par plusieurs personnes ([email protected]). Avec votrenom.qc.ca, vous avez votre propre adresse civique (1212 St-Hubert). Avec www.votrenom.com, vous avec une affiche avec le nom de votre compagnie ou de votre produit devant la porte. C’est aussi simple que cela...

InterNIC
www.internic.net

Domaines canadiens
www.cdnnet.ca

Écrivez-moi si vous avez des questions : [email protected] (comme vous voyez, j’ai un logement chez eux, pas encore de nom de domaine. Mais comme c’est pas cher et que tout est inclut... :-)